Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

Togo : 12 bléssés à la suite de la mutinerie dans la prison civile de Tsévié selon la CNDH


La mutinerie à la prison de Tsévié dans la nuit du dimanche à lundi 03 juin a fait au total 12 blessés dont sept admis au CHR de la localité : 11 détenus et un agent pénitentiaire. Ce bilan vient d’être communiqué par la Commission nationale des droits de l'homme (CNDH) via un communiqué.

L'institution nous informe que l'incident est né suite à une fouille systématique organisée par l'administration pénitentiaire dans la prison de Tsévié, afin des récupérer des téléphones portables, vraisemblablement introduits par les détenus  à l'intérieur du complexe. C'est ce qu'a rapporté une équipe de la CNDH dépêchée sur les lieux.

Ces agents, appuyés par des éléments de la gendarmerie, ont fait face à une farouche résistance de la part des détenus pendant l'opération de fouille selon l'institution dirigée par  Nakpa Polo.

 « Ils ont réagi par des lancers d’ustensiles de cuisine et des jets de briques devant servir aux travaux d’assainissement de la prison. Ils ont réussi à défoncer les portes avec pour intention de s’évader. Face à cette situation, les agents en présence ont réussi à les contenir en faisant usage des tirs de sommation et de gaz lacrymogènes », indique le communiqué de la CNDH, qui, d'ailleurs est revenu sur l'ambiance qui prévalait ces derniers jours au sein de cette prison.

«  Quelques jours plus tôt, l’administration pénitentiaire a eu des informations selon lesquelles plusieurs téléphones portables auraient été introduits au sein de la prison et aux mains de certains détenus. De plus, un visiteur a été interpellé avec du cannabis qu’il tentait de remettre à un détenu », indique le communiqué de la commission.

Notons que la situation est désormais sous contrôles dans cette prison située à 35 km au nord de Lomé.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID