Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

4 juin 2019

Togo / Elections locales : des ennuis judiciaires pour Pascal Bodjona

De nouveaux ennuis judiciaires pour Pascal Bodjona en ce début de semaine. Quelques jours après son dépôt de candidature pour les élections locales du 30 juin prochain, l'ancien ministre de l'administration territoriale est convoqué ce mardi devant la chambre administrative de la cour suprême. Et pour cause, une plainte déposée par une association l'accusant d'avoir plagié “Ensemble pour le Togo”, nom sous lequel Pascal Bodjona a déposé sa liste à la CENI.

Tout a commencé dans la journée du lundi 03 juin 2019. Selon l'entourage de l'ancien bras droit du Chef de l'Etat Faure Gnassingbé, il  a reçu à 13h45, par voie d'huissier, une assignation à comparaître le même jour à 14h30 devant le président du Tribunal de première instance avant de se voir accorder un renvoi pour se présenter dans la soirée, soit à 17h30. Et c'est pendant cette audience à laquelle ses avocats ont pris part qu'une autre assignation, cette fois ci, venant de la cour suprême parvient à Bodjona, toujours pour la même affaire. 

Cette mise en scène judiciaire est orchestrée par une association dénommée « Ensemble, le Togo ». Elle réclame la paternité de  “Ensemble pour le Togo”. Depuis que le dépôt de candidature de la liste de Bodjona a été officialisé, les agitations étaient déjà dans l'air. Cette plainte visant Bodjona a tété déposée par une certaine Betty Chausson. Une démarche désavouée par Paul Amégakpo, Secrétaire générale de « Ensemble, le Togo ». Ce dernier conteste la légitimité de Betty Chausson à agir au nom de l'association.

Je suis le Secrétaire Général de l’association Ensemble pour le Togo enregistrée au Togo en 2006 après avoir été créée en 2004 en France Nord Pas de Calais par Betty Chausson. À date c’est M. François Fidegnon Kpakpo, président fondateur, qui demeure président de l’association et seul habilité à ester en Justice. Betty Chausson est présidente en France et non au Togo, a indiqué Paul Amégakpo dans un communiqué qu'il a rendu public.

Y a t-il une main noire derrière cette agitation ? On attend donc voir jusque où cette affaire va arriver. Va t-elle porter un coup dur à la candidature de Pascal Bodjona ? L'homme, un animal politique, va t-il répliquer? Les heures à venir nous en diront plus.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID