RADIO OREOLE EN DIRECT

Togo : La FOSE 2019 pour des élections communales sécurisées

4000 gendarmes et 4000 autres fonctionnaires de la police déployés sur le territoire pour la sécurisation des élections locales du 30 juin prochain. Ils font partis de la « Force Sécurité Election (FOSE) 2019 ». Celle-ci a présenté, ce vendredi 14 juin à Lomé son ordre d'opération, lors d'une rencontre qui a réuni plusieurs acteurs concernés par ce processus électoral en cours.

Ce dispositif mobile est opérationnel avant (campagnes), pendant et après le scrutin, pour sécuriser les personnes et des biens pour un scrutin apaisé et libre.   
« A cette force, viendra s'ajouter une équipe de santé composée d’un médecin, de trois infirmiers et d’un ambulancier dans chaque région et la capitale (Lomé). Ainsi « les sapeurs-pompiers de Lomé et de Kara seront sollicités pour lutter contre les incendies et les évacuations sanitaires », a indiqué le lieutenant-colonel, OKPAOUL Yaovi, Directeur général de la police nationale et commandant de la FOSE.

Ont pris part à cette rencontre les memebres de la CENI, les professionnels des médias, les acteurs de la société civile, les membres de la HAAC... Tchambakou AYASSOR, le préésident de la CENI a rappeler que la FOSE assure la protection des « candidats et les sièges des partis politiques et/ou les états-majors des candidats » durant la période de campagne ; la sécurité « le jour du scrutin, afin que, tous les togolais puissent s’acquitter en toute quiétude de leur droit civique », et, enfin l’après élection « la FOSE se devra aussi de continuer à sécuriser les lieux où sont entreposés le matériel électoral, le siège de la CENI ainsi que de ses démembrements. Il s’agira aussi de couvrir le convoyage du matériel électoral et le retour normal de tous les personnels déployés. ».

 Pour rappel, la campagne, elle, est déjà ouverte depuis 00 heure.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.