Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

27 juillet 2019

Togo : Journée Africaine des mers et des océans, le HCM consacre deux jours d’activités pour sa célébration.

Sous l’impulsion de l’Union Africaine, les 25 et 27 juillet ont été dédiés à la célébration de la Journée Africaine des mers et des océans au Togo. La cérémonie de lancement des activités  inscrites au programme de cette célébration s’est déroulée jeudi 25 juillet 2019  à l’Hôtel SARAKAWA à Lomé et a été   présidée par le Ministre  Conseiller Pour la Mer Stanislas Baba et le ministère de l'agriculture Noël bataka représentant son collègue David Wonou OLADOKOUN en charge de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature.
 
L’attachement du Gouvernement togolais à l’économie bleue s’explique à travers des exigences d’une économie mondiale assurant la disponibilité des ressources aux générations futures, en atteste l’Objectif de Développement Durable N° 14 qui vise à « Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable ».

L’Objectif général de la célébration de la journée africaine des mers et des océans est de sensibiliser les acteurs sur la nécessité de protéger et de préserver la biodiversité marine et côtière pour une économie bleue durable et florissante. Le thème retenu cette année par l’Union africaine est «  La protection de la biodiversité marine au-delà de la juridiction nationale ainsi que l’économie bleue ». Il s’inscrit dans l’axe 3 du Plan national de développement en cours d’exécution au Togo.

Trois communications ont été données au cours de ce premier jour de célébration :
  • Etat des lieux sur l’érosion côtière au Togo
  • Protection de l’écosystème marin et côtier au Togo
  • Cadre de mise en œuvre de l’économie bleue au Togo.
Mais encore l’immense atout économique que réserve la gestion des mers et océans est prometteur d’une politique de réduction de la pauvreté au Togo par rapport à son positionnement aux côtes maritimes. C’est pourquoi, le thème : « l’économie Bleue durable» choisi par le Togo justifie la stratégie maritime intégrée de l’Union Africaine (AIM) à l’horizon 2050.

« Il est un fait indéniable que la santé de l’océan est en déclin, je dirai en péril. La biodiversité marine subit une dégradation croissante et alarmante qui interpelle la conscience humaine », a déploré le ministre de l'agriculture Noël bataka représentant David Wonou OLADOKOUN en charge de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature.

« La protection de notre environnement est une nécessité, voire une obligation pour notre continent au moment où l’Afrique commence à s’approprier de son espace maritime et que les questions maritimes sont prises en compte dans les politiques nationales notamment celle sur la sécurité maritime et le développement de l’économie bleue », a lancé de sa part le Ministres  Conseiller Pour la Mer Stanislas Baba en marge des activités.

Les membres du Haut Conseil pour la mer, les délégués du Ministère en charge de l’environnement, de la pêche, des transports, du tourisme, de la sécurité et de la défense, le port autonome de Lomé, les ONG sont entre autres participants aux activités. 

A l’issue des travaux, ils ont pu connaitre les richesses que regorgent les océans et les mers. Ils se  sont appropriés les enjeux de la protection des écosystèmes marins et côtiers et sont sensibilisées à l’adoption des comportements écologiques en la matière.

Les festivités marquant cette célébration de la Journée Africaine des mers et des océans prennent fin ce samedi 27 juillet 2019 avec le nettoyage de la plage.

Jacques LEMOU
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID