Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

31 juillet 2019

Togo : La CNDH veut faire la lumière sur la mort de 2 présumés braqueurs dont le surnommé " Cimetière "


La mort de deux présumés braqueurs, le repris de justice « Cimetière » et son complice qui serait venu du Ghana,  abattus dimanche par un groupe d'intervention de la police nationale (GIPN) en patrouille dans la zone portuaire fait couler beaucoup d'encre et de salive ces derniers jours au Togo à la suite de la sortie des proches des défunts, remettant en cause la version des donnée par la police. Face à cette polémique, la commission nationale des droits de l'homme a décidé ce mercredi 31 juillet 2019 de se saisir du dossier, mener des investigations et faire la lumière sur l'affaire.

C'est à travers un communiqué de presse que la CNDH a rendu publique sa décision. 

Pour rappel, selon la police, les deux braqueurs ont été abattus lors d'un échange de tir dans une course poursuite après qu'ils aient attaqué un citoyen qui revenait de la banque avec une importante somme d'argent. 

" Dans la nuit du 27 au 28 juillet, un malfrat résidant au Ghana a rejoint le nommé Cimetière dans un ghetto à Katanga où ils ont consommé de la drogue, planifié une nouvelle opération avant de se mettre en route à dos d'une moto de marque Apsonic, non immatriculée. "

Selon Tassa Agba, Commissaire principal de la police nationale , "dans la journée de samedi à 11 heures, des malfrats armés ont attaqué un citoyen qui revenait de la banque avec une importante somme d'argent. Au cours de cette tentative de braquage, un policier qui était sur les lieux avait été gravement blessé par balles."

Les familles qui ont appris les nouvelles de la mort de leurs membres ont saisi le Mouvement Martin Luther King (MMLK) du Pasteur Edoh Komi. Selon les proches, c'est à leur domiciles que les deux jeunes hommes ont été interpellés d'une manière brutale et n'ont pas été mis au courant de la destination où ils ont été conduit.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID