RADIO OREOLE EN DIRECT

Togo : Les 11 remèdes du PPI pour conduire le Togo vers la prospérité

La maladie des togolais c'est la pauvreté et la misère leur ennemie. Ces deux fléaux qui paralysent l'épanouissement des filles et fils de ce pays n'ont pas de frontière ethnique. Selon le Parti du peuple et d’intégrité (PPI), au lieu d'en finir avec, le pouvoir et son opposition cinquantenaire et stérile n'ont d’intérêt que pour eux-mêmes reléguant au second plan l'aspiration profonde du peuple à une vie prospère. Tout en appelant à l'émergence d'une nouvelle classe politique de l'opposition au Togo, le parti propose un programme axé sur 11 points pour conduire les togolais sur la voie de la prospérité.

En conférence de presse ce mardi 09 juillet 2019 à Lomé, le PPI porté sur les font baptismaux le 05 novembre 2016 dénonce le jeux de ping-pong auquel se livrent le pouvoir de Faure Gnassingbé et son opposition dite " traditionnelle ". Il appelle même à la démission voir la suppression pure et simple du poste de chef de fil de l'opposition. " Cette opposition est incapable d'obtenir l'alternance parce qu’elle  n'est pas responsable ", estime le PPI.

" Nous voulons une opposition prête à diriger et dont l'objectif est de se battre pour l'amélioration des conditions de vie des togolais, et non celle qui lutte contre quelque chose ou quelqu'un ", a lancé, dans la déclaration liminaire qui a sanctionnée ce point de presse, Zato Kadambaya le représentant du PPI aux Etats-Unis (au milieu sur la photo).

" On ne doit pas attendre d’être au pouvoir avant de faire quelque chose pour son peuple", a-t-il ajouté.

 Face à cette situation, le PPI propose une thérapie à 11 remèdes pour sortir le Togo de la misère dans laquelle elle a longtemps baigné : 
  • Une nouvelle forme d’allocations familiales. Celles-ci ne doivent pas être liées au travail mais aux conditions de chaque famille pour qu'elles soient équitables. Pour le PPI, les allocations familiales telles quelles sont aujourd'hui doivent être abolies au profit de l'Assistance sociale pour l'ascension sociale (AFASO)
  • Une nouvelle forme de sécurité sociale, celle qui prend en compte tous les togolais, un système à contribution pour tout le monde
  • Un secteur agricole et industrielle révolutionnaire et professionnelle
  • Une éducation du 21ème siècle intégrant l'apprentissage des langues, de l'informatique depuis le cours primaire
  • Une assurance santé universelle pour une meilleure santé pour tous
  • Etre intentionnel pour le développement
  • Assurer la dignité des togolais en mettant fin à la loi qui force à demander d’être togolais chez (octroie de la nationalité)
  • Mettre fin aux mesures de discriminations (recrutement dans la fonction publique et les départements d'études supérieures)
  • Accorder des allocations de chômage pour une durée de 24 mois pour ceux qui ont perdu leurs emplois et aux étudiants titulaires de diplôme et qui ont cumulé 6 mois sans emplois.
  • Un nouveau SMIG : 50.000 F CFA avec une assurance santé
  • La réparation monétaire pour l'injustice économique
Interrogé sur sa non participation aux locales du 30 juin 2019, le PPI déclare soutenir  ce processus mais que son absence est liée à la stratégie politique du parti. Le PPI indique être présent dans 13 préfectures du Togo et jouit d’une représentation dans 3 Etats des Etats-Unis d’Amérique.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.