Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

L'allaitement maternel sauve des vies !


L'allaitement maternel tout en permettant aux nourrissons, de quelque endroit que ce soit, d’être en meilleure santé, améliore aussi celle des mères. Afin de promouvoir la pratique, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'UNICEF ont lancé depuis 1990 une semaine mondiale dédiée à la protection, à l'encouragement et au  soutien de l'allaitement maternel à travers une déclaration conjointe dite « Innocenti ». Cette commémoration est en cours actuellement.

L’allaitement maternel dans l’heure suivant la naissance est essentiel pour sauver la vie de nouveau-nés. Pourtant, selon un récent rapport de l’UNICEF et de l’OMS, 78 millions de nouveau-nés – soit trois sur cinq – ne sont pas allaités au sein dans l’heure qui suit leur naissance, ce qui augmente leur risque de décès et de maladies et réduit leur probabilité d’être allaités par la suite.

« Le moment où débute l’allaitement maternel est essentiel. Dans de nombreux pays, cela peut être une question de vie ou de mort », explique Henrietta H. Fore, Directrice générale de l’UNICEF.

« L’allaitement maternel donne aux enfants le meilleur départ possible dans la vie », a de sa part indiqué le Docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. 

Comme il est de coutume chaque année, la commémoration de l'allaitement maternel a lieu du 1er au 7 août 2019. Depuis aout 1990, le défi majeur est d'augmenter la pratique de l'allaitement maternel dans tous les pays du monde. Ce qui aura des impacts considérables : 
  •  sauver plus de 800 000 vies chaque année, dont la majorité seraient des enfants âgés de moins de 6 mois. 
  •  diminuer le risque pour les mères de développer le cancer du sein, le cancer des ovaires, le diabète de type 2 et une cardiopathie
  •  éviter 20 000 décès maternels dus au cancer du sein.
Pour la circonstance, l'OMS en collaboration avec l'UNICEF et d'autres partenaires, veut apporter son appui aux politiques favorables à la famille afin de permettre l'allaitement maternel et d'aider les parents à prendre soin de leurs enfants et à créer des liens avec eux dès le plus jeune âge. Au rang de ces mesures : 
  • L'instauration d'un congé de maternité rémunéré d'une durée minimale de 18 semaines et un congé de paternité rémunéré pour encourager la responsabilité partagée pour ce qui est des soins aux enfants sur un pied d'égalité.
  •  Les mères doivent également avoir accès à un lieu de travail adapté aux parents pour protéger et soutenir leur capacité de continuer à allaiter à leur retour au travail en leur accordant des pauses pour allaiter, un espace sûr, privé et où les normes d’hygiène sont respectées pour tirer et conserver le lait ainsi qu’un accès à des garderies d’un coût abordable.
  • Les mères doivent également avoir accès à un lieu de travail adapté aux parents pour protéger et soutenir leur capacité de continuer à allaiter à leur retour au travail en leur accordant des pauses pour allaiter, un espace sûr, privé et où les normes d’hygiène sont respectées pour tirer et conserver le lait ainsi qu’un accès à des garderies d’un coût abordable.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID