Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

30 septembre 2019

Togo : Le CMAF s'engage pour l'atteinte des ODD 13 et 14

Désormais nouvel espace de développement de la planète et du Togo en particulier, le secteur maritime regorge de plusieurs ressources, aujourd'hui menacées par le phénomène des changements climatiques. Le cas des cotes togolaises en est une illustration. Jouer sa partition dans la conservation et l’exploitation de manière durable des océans et des mers pour mieux en tirer profit,  le Cluser Maritime d'Afrique Francophone (CMAF) organise depuis ce lundi 30 septembre à Lomé, 2 jours d'atelier national d'information et d'appropriation des ODD 13 et 14 à l'endroit des acteurs du secteur.

Pendant deux jours que vont durer les travaux de cette rencontre à laquelle prennent part des dizaines d'acteurs de l'économie maritime et les membres du CMAF, les échanges vont porter essentiellement sur le thème " Mieux connaitre les ODD 13 et 14 pour être un acteur de développement durable de l'économie bleue ". Cette activité s'inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la mer qui a lieu chaque année la dernière semaine du mois de septembre. La cérémonie de lancement officiel a été présidée par la ministre des transports des infrastructures Zouréhatou Tcha-kondo en compagnie de son homologue du développement à la base, de l'artisanat et de la jeunesse Mme Victoire Tomégah Dogbé.

Plusieurs communications sont au programme de cet atelier, le 1er des 3 en prévus :
- La pollution marine et l'érosion côtière
- la biodiversité et le changement climatique
- La préservation de la pêche artisanale.

Selon la ministre en charge des transports, Zouréhatou Tcha-kondo, ces différentes communications sont de nature à édifier les participants sur les enjeux de ces 2 principes des ODD.

" L'ampleur et la complexité des défis auxquels sous sommes confrontés en matière de la préservation des mers, nous imposent une démarche cohérente et des solutions concrètes et innovantes. Cela implique une concertation avec l'ensemble des acteurs de l'écosystème maritime, de l'industrie aux service et activités maritimes de toute nature ", a-t-elle indiqué.

Pour sa part, le Président du CMAF Charles Gafan est revenus dans son allocution sur les actions de l'homme, qui portent atteinte aux océans et mers; pourtant ces espaces absorbent environ 30% du dioxyde de carbone émis par les humains. Pour lui, le phénomène de la pollution inquiète de plus en plus.

" (...) On assiste à une hausse de l’acidification des océans depuis le début la révolution industrielle. La pollution marine, résultant essentiellement des ressources terrestres, atteint des niveaux alarmants, avec une moyenne de 13.000 morceaux de déchets plastiques présents sous chaque kilomètre carré d'océan. Chaque année, la mer avance de 3 à 4 mètres sur les côtes togolaises.. ", a-t-il expliqué

GE3P
Pour concrétiser son engagement, le CMAF a procédé au cours de cet atelier de sensibilisation, au lancement du Groupe de Partage d'Expérience pour la Protection des Plages (GE3P). Le but est de favoriser un partage d'expérience, d'initiatives ou de projets entre les membres afin d'enrichir leurs portefeuilles d'actions visant à protéger les plages (ramasser les déchets sur les plages...) . C'est un groupe actif sur Telegram, une application de messagerie sécurisé. Les modalités pour intégrer le groupe sont disponibles sur le site www.cm-af.org

Présent à l'ouverture de l'atelier, Damien Mama, Coordonnateur du Système des Nations Unies au Togo a félicité l'initiative qui selon lui, promeut l’action pour le climat et la préservation des mers et des océans, en ligne avec le plan national de développement mis en place par le Togo. L'activité a reçu  le soutien de l'ambassade de la France au Togo et dont l'ambassadeur Marc VIZY  y a fait le déplacement, du Haut conseil de la mer...

Pour rappel, le CMAF est créé le 20 mars 2019 à l'issue d'une assemblée générale constitutive qui a réuni plusieurs acteurs venus de 21 pays d'Afrique membres de l'Organisation Internationale de la Francophonie. Il compte actuellement 7 membres. C'est une association régie par la loi de 1901 et rassemble laboratoires, centres de recherche, écoles et organismes de formation, collectivités et acteurs économiques locaux, industries et services maritimes...

ODD13 - " Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions ". 
ODD 14 - " Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable ".
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID