Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

14 octobre 2019

Togo : Des journalistes à l'école de la paix, la non violence, la protection des droits de l'homme et de l'enfant

Les professionnels des médias des régions maritimes et plateaux séjournent depuis le 13 octobre 2019 à Notsè, ville située à 94,5 Km de Lomé la capitale. Ils prennent part à un séminaire de formation et de sensibilisation ouvert ce lundi 14 octobre, organisée par la Haute Autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC), appuyée par le PNUD et l'UNICEF  autour du thème  " Médias : prévention des conflits et violences et  protection des droits de l'homme et de l'enfant ".

Ils sont au total 105 journalistes et responsables de presse à participer à cette rencontre prévue du 13 au 17 octobre 2019. L'objectif est de faire des courroies de transmission, que sont ces professionnels des médias, des vecteurs de paix et de stabilité, les amener à contribuer à une élection présidentielle paisible et sans violence  en 2020.

Au regard de ce rôle complexe et sensible, les responsables de la HAAC ont, à l'ouverture des travaux de ce séminaire, appelé les participants au respect des principes de l'éthique et de la déontologie.

" Le journaliste, dans sa responsabilité sociale de collecte, du traitement et de la diffusion de l'information, doit éviter tout propos ou écrit susceptible d’inciter à la violence ",  a indiqué le rapporteur de la HAAC M. Badjibassa Babaka.

M. KLEVOR Yao Fiawo, conseiller technique et représentant le ministre en charge de la communication se situe dans la même ligne 

" Nous avons rappelé aux professionnels des médias que les dispositions régissant le journalisme, à savoir le code de la presse, l'éthique et la déontologie, comportent déjà des éléments qui doivent éviter aux journalistes d'aller dans le contre-sens de la prévention et de la protection des droits de l'homme et de l'enfant, éviter de tomber dans la provocation des conflits et violence ", a expliqué M. KLEVOR à l'issu du lancement officiel des travaux.

Le séminaire a reçu l'appui du PNUD et de l'UNICEF. 

" On ne peut pas parler du développement sans paix. Le PNUD  a fait du volet renforcement de la paix et prévention des conflits, un des axes majeurs sur lesquels nous intervenons (...). Nous accompagnons la HAAC parce que nous savons que le rôle de la presse est extrêmement important, ça peut aller dans le bon comme le mauvais sens. Cette formation permet donc aux journalistes d'avoir plus d'informations et d'outils pour jouer leur partition. Nous savons tous que l'extrémisme violent est aux portes de l'Afrique de l'ouest...", a relever Mactar FALL, le Représentant-résident adjoint du PNUD au Togo.




« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID