Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

24 octobre 2019

Togo / PDGM : L'exploitation artisanale des mines de petites tailles ont généré 18 milliards FCFA en 2019

Identifié comme un moteur essentiel de l'activité économique et du développement, le secteur minier au Togo fait cependant face au phénomène de l'exploitation et de transactions informelles et illicites, qui d'ailleurs se font par des producteurs artisanaux. Le défi est maintenant de remédier au problème. Ce qui justifie l'étude menée en mars 2019 par  l'ISEED et le ministère des mines et de l'énergie à travers le PDGM. Les résultats de cette étude ont été validés par les acteurs ce mardi 24 octobre 2019 à Lomé.

Il ressort des résultats présentés que l'étude a permis d'identifier au total 1621 unités économiques d'exploitations des mines de petites tailles réparties sur toute l'étendue du territoire. Les minerais exploités sont principalement le sable, le gravier, l'or, l'argile, le marbre, la latérite et bien d'autres encore.

En en croire Farouh Planam Germain, comptable national à l'INSEED, le sable et le gravier sont les minerais les plus exploités au Togo. La production artisanale totale des mines de petites tailles en 2019 est estimée à 18 milliards de FCFA, soit 9,3 milliards pour l'or, 3,2 milliards pour le gravier, 3,1 milliards pour le sable, et les autres pierres pour la construction sont chiffrés à 2,2 milliards de F CFA.

L'objectif de cette étude est d'arriver à élaborer une politique nationale devant servir de pont pour permettre au secteur minier artisanal de contribuer à la croissance économique et à la création de l'emploi à travers le projet de développement de la gouvernance minière (PDGM) dont le but est de rationaliser les structures institutionnelles des organisations clés du secteur des industries extractives au Togo.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID