Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

18 novembre 2019

Togo / HCRRUN : la localité de Djéréhouyé a accueilli le lancement officiel des réparations communautaires

Aider les communautés en conflit à surmonter leurs différends notamment par la réalisation de projets de développement d’intérêt commun, c'est le bien fondé du volet des réparations communautaires lancé samedi 16 novembre 2019  par le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l'Unité Nationale (HCRRUN) à Djéréhouyé, localité située à  une dizaine de kilomètres à la sortie nord d’Atakpamé et connu pour conflits intercommunautaires, inter-ethniques sur le plan du foncier entre Handou-Kabyè et Losso .

Selon la présidente du HCRRUN Awa Nana Daboya, cette nouvelle phase de réparations concerne  des groupes sociaux, d'entités ethniques, d'agglomérations, de villes, de villages ..., qui, eux aussi, ont été touchés par les violences politiques commises de 1958 à 2005. Il s'agit des cas résultant des travaux réalisées par la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) et inscrit dans sa recommandation 54 qui dit en substance " la CVJR recommande que des réparations communautaires et collectives soient privilégiées dans le cas de conflits intercommunautaires et de déplacements de populations. Ces réparations qui peuvent prendre la forme d’œuvre d’utilité publique ou de projets de développement doivent être distinguées de projets ordinaires de l’Etat".

Selon les responsables du HCRRUN, le choix  de Djéréhouyé, un village situé à une dizaine de kilomètres à la sortie nord d’Atakpamé pour le lancement de ce volet  s’explique par des conflits communautaires qu’elle connait et pour lesquels l’institution est déjà intervenue pour apaiser les tensions.

 « Nous savons que les conflits de Djéréhouyé c’est entre Handou-Kabyè et Losso. Ils sont opposés en conflits intercommunautaires, inter-ethniques sur le plan du foncier et sur l’exploitation de la carrière et sur d’autres considérations notamment le marché. Nous allons discuter avec eux et après on leur demandera de nous dire ce qu’on peut les aider à faire eux-mêmes qui soit fédérateur », a expliqué Awa Nana-Daboya, Présidente du HCRRUN.

Présent à cette cérémonie de lancement, l'ancien président de la Commission Vérité , Justice et Réconciliation (CVJR), Mgr Nicodème Barrigah-Benissan a souligné qu'un pas assez important vers la réconciliation des filles et fils du Togo venait d’être fait.


« Quand un peuple a connu des violences et des crises assez profondes, ce ne sont pas seulement les individus qui sont affectés il y a également les communautés qui sont déchirées. D’où l’utilité de ce volet »,  a-t-il expliqué. 
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID