Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

11 décembre 2019

PND : Le Togo dispose de sa 2ème Stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS-II 2020-2024).


Améliorer la production statistique pour une gestion axée sur le résultat en faisant face aux enjeux de l’heure notamment le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND, 2018-2022), de l’agenda 2030 et des Objectifs du Développement Durable (ODD), c'est en somme la quintessence  de la nouvelle Stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS-II 2020-2024). Le document élaboré par l’Institut National de Statistiques et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), a été validé ce mardi 10 décembre à Lomé par les acteurs des services sectoriels du système statistique du Togo.

Le SNDS-II (2020-2024) succède au SNDS-I (2009-2013). C'est le fruit d'un travail de 6 mois issu de la fusion de 3 rapports diagnostics produits par  le secteur des statistiques économiques et financiers, celui des statistiques démographiques, sociales et judiciaires, en plus de celui des statistiques rurales et environnementales.

 L'objectif est de permettre  au Système statistique national (SSN) d'améliorer le cadre institutionnel et organisationnel devant se traduire par la revue et l’application des textes, une coordination basée sur la collaboration plus efficace, le fonctionnement du Conseil national des statistiques (CNS) et ses comités sectoriels en vue d’assurer une bonne  gouvernance.

 « Ce SNDS- II servira pour définir des actions stratégiques, canaliser les efforts du gouvernement en matière de données statistiques. Il sera utile pour tous les autres acteurs et partenaires de développement du Togo en cas de besoin de données statistiques, notamment le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND, 2018-2022) », a indiqué  Koame Kouassi, Directeur général de l’INSEED.

Il faut préciser que ledit document est élaboré avec l’appui technique de la Banque Africaine de développement (BAD).

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID