Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

20 décembre 2019

Togo / Education : Recrutement et déploiement des enseignants en nette progression


Cheville ouvrière de tout développement, une éducation durable de qualité  ne peut s'obtenir qu'en ayant au préalable un corps enseignant conséquent, bien rodé et aguerri. Logiquement cela s'explique par la mise en place d'une politique nationale de formation et de déploiement des enseignants et du personnel d’encadrement sur toute l'étendue du territoire togolais. Une stratégie pour laquelle le gouvernement a opté depuis un certain moment.

En effet, depuis 2010, l'Etat a instauré la formation initiale et continue obligatoire des enseignants principalement dans le primaire. L'objectif est de donner à ces acteurs des outils pédagogiques nécessaires et de la matière grise de qualité afin de traduire cela dans le quotidien de leur mission, en transmettant aux apprenants non pas seulement le savoir, mais aussi le savoir-faire et le savoir-vivre à la base. 

Parallèlement à ce programme,  l’Etat a repris le recrutement et la formation de trois vagues de 2 904 élèves-maîtres dans les écoles nationales d’instituteurs  (ENI).

En 2016 un concours est organisé pour la formation d’une autre cohorte de 1500 élèves- maîtres. Tout ceci sera suivi de la reprise du recrutement et de la formation des enseignants à l’Ecole Normale Supérieure d’Atakpamé pour former les enseignants pour le premier cycle du secondaire. Il sera procédé ensuite au recrutement cumulé de 17 645 nouveaux enseignants dont 5 000 volontaires du Primaire à la charge des parents.

Pour un meilleur encadrement de proximité des enseignants cent inspecteurs de l’éducation nationale et une soixantaine de conseillers  pédagogiques ont été recrutés et formés.

Pour rappel, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, par la voix de son Représentant-résident Isselmou Boukhary, a félicité en Septembre dernier,  le Togo pour les importants progrès accomplis dans le secteur de l’éducation. Ceci, lors d’une rencontre avec le Premier ministre Komi Selom Klassou en présence du coordonnateur du Système des Nations Unies, Damien Mama.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID