Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

468x60

  Cliquez sur le bouton Play pour lancer la radio

18 décembre 2019

Togo / Enseignement général : Une masse d’infrastructures réalisées depuis 2005 pour une éducation de proximité et de performance


Le gouvernement, conscient qu’aucun développement durable ne peut se faire au détriment de l’éducation, s’est résolument engagé dans un processus de redynamisation et de restructuration profonde du secteur, entre temps considéré à tort ou à raison comme orphelin d’investissements.L’enseignement général au Togo fait de plus en plus objet de beaucoup d’attention et d’initiatives en termes d’infrastructures d’accueil au grand bonheur des communautés bénéficiaires. Depuis 2005, le gouvernement ne cesse de multiplier des installations d’une part pour l’encadrement des enseignants et d’autre par celle destinées à la formation des élèves. Des efforts certes encore insuffisants et nécessitant amélioration, mais tout à fait utiles.

En effet, au rang des actions menées par le gouvernement en matière d’infrastructures, ceci avec pour finalité de former en quantité et en qualité des enseignants pour une éducation de qualité, on note la construction de cinq (5) nouvelles Ecoles Normales d’Instituteurs à Sotouboua, Niamtougou, Adéta Dapaong et Tabligbo. Ce qui porte l’effectif à six (6) inclus l’ENI de Notsè, le tout premier.

Ces différentes structures d’accueil bâtissent chaque année des centaines d’enseignants compétents à travers des instruments de qualité et qui finissent par intégrer des écoles publiques à titre d’emplois.

Outre les cadres de formations des enseignants, s’ajoute la construction de plus de cinq mille (5000) salles de classes équipées sur ressources propres et sur les projets BID, PERI, PAREC sur toute l’étendue du territoire ; d’autres constructions sont encore en cours sur BID III, PERI 2, PAREC,  du Programme d’Appui aux populations vulnérables (PAPV), qui est piloté par l’Agence nationale d’nppui au développement à la base (ANADEB).

Ces réalisations ont permis d’accroitre la capacité d’accueil des centres d’enseignement, tout en ayant aussi pour effet la progression du rendement scolaire.

Il faut également mettre à l’actif du gouvernement, la construction de 229 Salles équipées, câblées pour les TIC dans le cadre du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC). On enregistre par ailleurs la construction de plus de 2500 nouvelles latrines dans les écoles et la réalisation de plus de 300 forages en vue de doter les écoles bénéficiaires en eau potable.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID