Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

19 décembre 2019

Togo : L’Assemblée nationale vote le budget exercice 2020 à 1.466.2 milliards de francs CFA

1.466.2 milliards de francs CFA, c'est la valeur des prévisions budgétaires contenues dans la loi de finances gestion 2020, contre 1.430,1 milliards en 2019, soit une progression de 2,5 %. Cette loi a été votée par  l’Assemblée nationale lors de la session ordinaire du mercredi 18 décembre 2019. Elle prend en compte les différents axes du Plan National de Développement (PND 2018-2022) afin d’apporter une transformation globale dans l’économie togolaise et améliorer le quotidien des Togolais dans tous les domaines.

La loi de finances, gestion 2020 a été voté après l’adoption du second projet de loi de finances rectificative, gestion 2019, suite à la privatisation du groupe TOGOCOM.

Ces prévisions budgétaires pour 2020, qui  s’équilibrent en ressources et en charges, se composent du budget général et des comptes spéciaux du trésor. Le budget vise le renforcement des conditions d’une croissance forte, durable et créatrice d’emploi et recommande à l’OTR et au Trésor de mobiliser davantage de ressources internes. Comparablement à 2019, le budget 2020 a connu une hausse de 6,2% alors que les ressources sont estimées à 1.463,8 milliards de francs CFA contre 864,2 milliards en 2019. 

« Le budget de l’Etat, gestion 2020 reflète tout comme les budgets antérieurs l’engagement du gouvernement à respecter les critères de convergence de la surveillance multilatérale au sein de l’UEMOA et de la CEDEAO. Le budget adopté par l’Assemblée Nationale a pour objectif principal de renforcer les conditions d’une croissance forte, durable et créatrice d’emplois comme imprimés dans la vision du PND », a précisé Sani Yaya, ministre de l’économie et des finances.

Le budget adopté par l’Assemblée Nationale a pour objectif principal de renforcer les conditions d’une croissance forte, durable et créatrice d’emplois comme imprimés dans la vision du PND.

Il faut noter que les recettes fiscales connaissent une hausse de 1,3% en passant de 669,5 milliards de FCFA en 2019 à 678,4 milliards de FCFA en 2020 et les recettes non fiscales progressent de 8,0%, pour s’établir à 75,0 milliards de FCFA contre 69,4 milliards de FCFA en 2019.

Les recettes budgétaires enregistrent une augmentation de 27,8 milliards de FCFA pour atteindre 892,0 milliards de FCFA contre 864,2 milliards de FCFA prévus dans le budget 2019. Les dépenses budgétaires, pour leur part, enregistrent une hausse de 23,3 milliards de FCFA pour ressortir à 959,1 milliards de FCFA comparativement au montant de 935,8 milliards de FCFA prévu en 2019.

Le budget 2020 fait une part belle aux secteurs sociaux conformément aux engagements du Chef de l’Etat. A ce titre, 46,8% des ressources budgétaires pour 2020 sont affectées aux secteurs sociaux, à savoir la santé, l’éducation, l’agriculture l’électrification rurale et 23% dédiées au financement de l’investissement.

« Au titre des dépenses, notamment à caractère social, l’évaluation donne un cumul de quarante-six virgule soixante-quinze pour cent (46,75 %) du montant global des dépenses budgétaires.  En effet, trente-six pour cent (36 %) du budget est alloué au système éducatif, à la santé et au secteur de l’eau. De plus, trois pour cent (3 %) du budget est alloué au ministère du développement à la base essentiellement destinée aux actions pertinentes pour les jeunes, les femmes, les enfants et les couches les plus pauvres notamment pour des activités génératrices de revenus, des cantines scolaires, des transferts monétaires, l’emploi et l’employabilité des jeunes. En outre, une proportion considérable du budget soit trois virgule quarante-neuf (3,49 %) est aussi destinée au Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC), et le Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV) »


" Je voudrais saluer la détermination du Chef de l’État, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE à poursuivre, malgré le contexte économique difficile, la mise en œuvre des programmes sociaux visant l’amélioration des conditions de vie et de travail de nos concitoyens. » a précisé Yawa Djigbodi TSEGAN, Présidente de l’Assemblée nationale. Plusieurs innovations ont été introduites dans le budget 2020. On note entre autre l’allègement des charges au profit des PME/PMI, l’octroi des avantages fiscaux et douaniers aux acquisitions même privés de véhicules de tourisme dans le cadre de la politique de renouvellement du parc automobile au niveau national, l’abattement sur la valeur en douane notamment 100% pour les véhicules électriques ou hybrides à l’état neuf , le renforcement des mesures de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale. Dans un environnement sécuritaire marqué par certaines situations de terrorisme, le budget gestion ,2020 a pris des mesures idoines à cet effet. 8,9% est alloué à la défense et 2% à la sécurité ", a indiqué la présidente de l’Assemblée, Yawa Djigbodi TSEGAN
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID