Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

10 décembre 2019

Togo : Les agents des douanes, eaux et forêts outillés sur le processus de contrôle des substances ciblées notamment les réfrigérants prohibés.

Acteurs clés de la chaine de contrôle des substances dangereuses, une quarantaine  d'agents venus des unités des douanes, des eaux et forêts prennent part depuis ce mardi 10 décembre 2019 à un atelier de formation de 2 jours sur le processus de contrôle des substances ciblées par le Protocole de Montréal et l'application de la réglementation en vigueur au Togo. Amandé en 2016 à Kigali, le Protocole intègre dans sa nouvelle version, la lutte contre la prolifération des nouveaux réfrigérants, de véritables gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique.

Cette rencontre sert de cadre pour outiller les participants sur comment identifier les nouveaux réfrigérants respectueux de l'environnement (par rapport aux anciens) qui vont arriver sur le territoire, comment les stocker, comment procéder à leur contrôle. L’objectif  est de lutter de façon efficace contre les réfrigérants prohibés au niveau des postes de surveillance pour préserver la couche d’ozone.

" Ces nouveaux produits n'ont pas les mêmes propriétés que les anciens. Ainsi, Ils ont des connaissements qui ont de nouveaux chiffres. L'une des applications pratiques est de savoir quel chiffre appartient à un nouveau réfrigérant (...) Nous rentrons dans une nouvelle phase avec de produits qui respectent l'environnement, qui ne détruisent pas la couche d'ozone et ne contribuent pas au réchauffement climatique ", a expliqué Djossou Vidémé, Coordonnateur du bureau national OZONE.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID