Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

13 décembre 2019

Togo : Affoh ATCHA-DEDJI remis en scène par Faure Gnassingbé, il rebondit au ministère des Enseignements primaire et secondaire

Laissé vacant depuis un an après le départ du Pr. Komi Paalamwé Tchakpélé, le ministère des Enseignements primaire et secondaire a depuis ce jeudi 12 décembre 2019 un nouveau locataire. Il s'agit de Affoh ATCHA-DEDJI, vice-président du parti présidentiel, l’Union pour la République (UNIR) pour la région centrale et récemment débarqué  de la tête du Groupe Togocom pour cause de privatisation.

La nomination de cet ingénieur en télécommunication et cadre du parti au pouvoir intervient juste 2 mois avant l'élection présidentielle de 2020 et répond à la demande des syndicats d'enseignants qui n'ont cessé de dénoncer cet état de chose. Ce portefeuille est l'un des très sensibles du gouvernement, parce que confronté régulièrement aux mouvements de débrayage des enseignants qui réclament l'amélioration de leur conditions de vie et de travail.

 Qui est Affoh Atcha-Dédji ?

Affoh Atcha-Dédji né le à Kri-Kri, Togo est un homme politique togolais, Vice-président du parti UNIR/Union pour la République en charge de la Région Centrale Directeur général du Groupe TogoCom.
 


Biographie

Après l’obtention de son baccalauréat G2 en 1981, au Lycée technique d’Adidogomé, Monsieur ATCHA-DEDJI entre à l'ESTEG de l'Université du Bénin, actuelle Université de Lomé (Togo), où il sortira avec une Maîtrise en Gestion en 1985. 

Il poursuit alors ses études en Science de Gestion d’Entreprise (SGE) à l’Université de Poitiers en France où il s’en sort, une année plus tard précisément en 1986, avec un Diplôme d’Étude Approfondie (DEA) en SGE. Rentré dans son pays natal le Togo, au début des années 1990, Affoh ATCHA-DEDJI a été durant plus de deux (2) ans, enseignant dans les universités publiques et privées du Togo. 

Passionné des télécommunications, il sera admis en 1992, au concours d’entrée à l’Institut national de télécommunications. Ceci l’obligera à quitter une fois encore son pays pour la France. En 1994, il sort de ce prestigieux institut avec un diplôme d'Ingénieur en télécommunication. De retour au bercail, il fera son entrée en septembre 1994, à l’Office des Postes et Télécommunications du Togo (OPTT)  qui deviendra plus tard Togo Télécom. C’est le début d’une florissante carrière pour le jeune cadre togolais. Il se fera très rapidement remarquer par ses supérieurs par son professionnalisme, sa rigueur et son amour pour le travail bien fait. En 1996 déjà, il sera promu au poste de Chef service recouvrement dans ladite société, poste qu’il occupera jusqu’en , date de sa mutation à Togo Cellulaire. Dans cette nouvelle société de téléphonie mobile, il occupera le poste de Directeur Administratif et financier entre 1999-2002, puis celui Directeur Commercial de 2002 à 2004. 

Au regard de sa rigueur et ses performances dans la gestion de la finance de cette société naissante, il sera ramené en 2004, à son ancien poste de Directeur Administratif et Financier, avant d’être nommé quatre (4) ans plus tard, Directeur Général de Togo Cellulaire. Suite à la volonté des plus hautes autorités du Togo, de fusionner les sociétés Togo télécom et Togo cellulaire pour donner naissance à la Société Holding togolaise des communications électroniques (TogoCom), Affoh ATCHA-DEDJI sera nommé Directeur Général cette holding en janvier 2018 avec pour mission de procéder à la transformation du secteur des télécoms et Internet au Togo et de répondre à la demande grandissante en termes d’accessibilité aux services de qualité à des coûts abordables. 


Carrière politique

Il vient à la politique par le militantisme estudiantin. Il occupe de nombreuses responsabilités à la tête de différentes associations d’étudiants comme l’Amicale des Etudiants et Stagiaires de Tchamba (AMEST). Il fut élu pour la première fois élu député du parti présidentiel UNIR dans son Tchamba natal en 2013 puis en 2018 pour la seconde. Mais, il céda son siège à son suppléant pour incompatibilité avec sa « fonction » actuelle à celle de député. À l’issue du 1er Congrès Statutaire du Parti UNIR qui s’est tenu les 27 et à Tsévié, il est élu par ses camarades militants, Vice-président UNIR, en charge de la Région Centrale.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID