Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

12 décembre 2019

Togo / Tableau sécuritaire des 6 derniers mois de 2019 : des chiffres sensiblement en baisse.


Comme à son habitude depuis un certain moment, le Ministre de la sécurité et de la protection civile, Gal Yark Damehame vient de rendre public ce jeudi 12 décembre 2019 le bilan de la situation sécuritaire comptant pour le 2ème semestre de 2019 au Togo. Selon les chiffres présentés à la presse, on note une baisse sensible à tout les niveaux.

Pour la situation de la sécurité routière, on note sur la période allant  du 1e août au 30 novembre, 1757 accidents avec 181 morts ( dont 78 dus aux faits de motos, 60 cas attribués aux voitures légères, 43 cas provenant des poids lourds) et 2420 blessés. Or, au 1er semestre on a enregistré (3 personnes sur 100.000 meurent sur nos routes). Situation du 1er janvier au 31 juillet 2019 : 3.178 accidents assortis de 354 morts et 4.483 blessés.


Ainsi du 1er janvier au 30 novembre 2019, on au total  4.935 accidents pour 535 morts et 6.903 blessés.  En 2018, 5814 cas d’accidents soldés par 7951 blessés et 592 morts.  Donc une baisse de 879 cas d'accidents, moins 52 morts et 1048 blessés.





-   22 faits de braquages dont 15 ont abouti et 7 tentatives, 7.181.500 F CFA emportés ;  contre 40 cas de braquage pour 4 morts, 18 blessés et une somme totale de 142 millions F CFA emportés au 1er semestre.

12 cas de voles à mains armées avec 6 502 000 F Cfa emportés contre 31 cas de vols à mains armée dont 27 mis à exécution et 4 déjoués, avec 6 blessés et 4 millions emportés.

-   31 faits de cambriolages enregistrés dont 28 ont abouti.

-   Saisie de produits illicites : 4.406,925Kg de cannabis, 0,6 Kg de cocaïne, 0,90 Kg de l’héroïne, 24,5 Kg de cake.

- Victimes de faits divers : 18 morts par suicide dont 8 par pendaison dans la région Maritime, 2 dans les Plateaux (1 par pendaison et l'autre par noyade), 3 cas par pendaison dans la région de la  Kara, 5  cas dans les Savanes (3 par pendaison et 2 par absorption de produits nuisibles à la santé).

En conclusion, dans l'ensemble, on note une baisse sensible des chiffres comparativement à ceux du 1er semestre. Ce qui est à mettre à l'actif de la conscience collective selon le ministre de la sécurité Yark Damehame. Il a indiqué par ailleurs que l’objectif du gouvernement selon le ministre, c’est “d’arriver à zéro mort sur les routes” en terme d'accidents de circulation

Le ministre a annoncé sans la foulée que le gouvernement repousse le contrôle pour les permis de conduire des motocyclistes au 30 avril 2020, également l'institution du test d'alcoolémie à partir de lundi 16 décembre pour éviter la conduite en état d’ivresse.

" Des dispositions sont prises par le gouvernement pour limiter ces actes de criminalité dans le pays. Des mesures qui sont déjà en cours d’exécution et qui permettent aux forces de l’ordre et de sécurité de stopper à un moment donné l’allure du phénomène qui devenait inquiétant ",

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID