Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

30 janvier 2020

Togo / Grande avancée en matière de couverture énergétique : les raisons

En marche vers l'atteinte de l'objectif 100% de couverture en énérgie électrique à l'horizon 2030, le Togo s'est engagé dans la voie des réformes et d'initiatives constantes. Ceci contribue à l’optimisation du rendement, à la fiabilité du réseau électrique de distribution et à l’augmentation des demandes de raccordement.

En 2016, le taux de desserte électrique au Togo était en moyenne de 35% avec une disparité remarquable dans les zones rurales et semi-urbaines due aux coûts d’installation du compteur qui peuvent aller jusqu’à 120.000 francs CFA en fonction des localités. Mais aujourd'hui, on note une nette amélioration qui est venu corriger cette anomalie. Plusieurs programmes et projets sont à l'origine de l'avancée considérable obtenue en terme de desserte électrique. 


Le projet Cizo pour rendre accessible l’électricité à plus de 300.000 foyers d’ici 2022. A ce jour, plus de 23 000 ont été servis à travers des kits solaires. L’initiative CIZO a également  permis à la Compagnie Énergie Electrique Nationale (CEET) de réaliser 70 000 raccordements sociaux. 

Autre action phare pour améliorer la couverture électrique est la digitalisation des demandes de raccordement.  Cette solution a rendu souples les démarches en ce sens qu’elle permet aux opérateurs économiques de gagner du temps, d’éviter les tracas administratifs et tout déplacement avant d’introduire leur demande de raccordement. Aussi, les Projets d’extension du réseau électrique de Lomé (Perel), de Réformes et d’investissement dans le secteur de l’énergie au Togo (Riset), l’inauguration d’un nouveau réseau de raccordement de deux cents (200) habitations et l’’installation de soixante (60) lampadaires à Abobo (localité située à plus de 35km de Lomé) pour un coût global de 120 millions de francs CFA, ont contribué à cette hausse du taux d’électrification.

On ne peut pas passer sous silence Contour Global, avec son apport de 100 MW.

Le gouvernement et ses partenaires continuent les effort pour une indépendance énergétique du pays.  A cet effet, le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé procèdera le lundi 03 février prochain à Blitta à la pose de la première pierre de la Centrale photovoltaïque de la localité.
Cette infrastructure dont l’implantation s’inscrit dans la mise en œuvre de la stratégie nationale d’électrification aura une capacité énergétique finale de 50 MW. Elle devra permettre à terme de résorber le déficit énergétique dans la préfecture de Blitta et les zones avoisinantes. 700 000 ménages et petites entreprises devraient être impactées, selon les projections.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID