Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

19 janvier 2020

Togo : Le budget 2020 en adéquation avec les critères de convergences de l'UEMOA et de la CEDEAO.

Le budget exercice 2020, voté lors de la 2ème session ordinaire de l'année 2019, s’équilibre en ressources et en charges à 1.466,2 milliards de FCFA contre 1.430,1 milliards en 2019, soit une progression de 2,5 %. Il vise le renforcement des conditions d’une croissance forte, durable et créatrice d’emplois comme imprimé dans la vision du Plan national de développement ( PND) 2018-2022. Le budget de l’Etat, gestion 2020 reflète tout comme les budgets antérieurs l’engagement du gouvernement à respecter les critères de convergence de la surveillance multilatérale au sein de l’UEMOA et de la CEDEAO, c'est-à-dire que le déficit budgétaire ne doit pas excéder le plafond de 3% du PIB.

Il est important de souligner que le déficit budgétaire du Togo passe de 2,2% en 2019  à  1,9% en 2020, donc largement en deçà du plafond communautaire. Tout ce ci est le fruit des différentes réformes opérées par le Togo dans le cadre de son programme d'assainissement des finances publiques et du climat des affaires en vue d'attirer des investisseurs.

Selon le commissaire du gouvernement et ministre de l’Economie et des Finances Sani Yaya,  cette évolution positive a été le résultat de l’adoption et la mise en œuvre de la gestion axée sur les résultats (GAR) avec à la clé l’introduction d’outils modernes dans la gestion budgétaire »
 
« Pour assurer la transparence et le réalisme dans la gestion des finances publiques ainsi que la sincérité des prévisions budgétaires, nous avons tenu pour la première fois, au cours du mois de juillet dernier, un débat d’orientation budgétaire. », a-t-il indiqué.

 Commentant le budget, la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi Tségan a souligné que si le déficit budgétaire du Togo passe de 2,2% en 2019  à  1,9% en 2020, ce qui signifie que régies financières, en l’occurrence l’OTR et le Trésor ont à fournir des efforts supplémentaires. 

« Plusieurs innovations ont été introduites dans le budget 2020. On note, entre autres, l’allègement des charges au profit des PME/PMI, l’octroi des avantages fiscaux et douaniers aux acquisitions même privés de véhicules de tourisme dans le cadre de la politique de renouvellement du parc automobile au niveau national, l’abattement sur la valeur en douane notamment 100% pour les véhicules électriques ou hybrides à l’état neuf , le renforcement des mesures de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale. Dans un environnement sécuritaire marqué par certaines situations de terrorisme, le budget gestion 2020 a pris des mesures idoines à cet effet. 8,9% sont alloués à la défense et 2% à la sécurité », a relevé la présidente de l’Assemblée nationale.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID