Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

24 janvier 2020

Togo : L'Institut Confucius de l'Université de Lomé a célébré avec faste le nouvel an 2020 chinois

Pour la onzième année consécutive depuis 2009, l'Institut Confucius de l'Université de Lomé célèbre la nouvelle année chinoise. Comme de coutume, l'évènement a mobilisé le monde universitaire et la communauté chinoise au Togo ce vendredi 24 janvier 2020. Occasion de rehausser l'éclat de la cordiale relation d'amitié culturelle entre les deux peuples.
 
Selon le calendrier chinois, ce nouvel an chinois, encore appelé la fête du printemps, débute demain 25  janvier 2020  pour s'achever le 11 février 2021. Il est placé sous le signe du Rat de Métal et marque le début d'un nouveau cycle zodiaque chinois.

Très riche en couleur, cette célébration par anticipation à l'Institut Confucius de l'Université de Lomé a été jalonnée par plusieurs prestations entre autres la danse du lion, l'interprétation des chants et récits, démonstration de Kung-fu, la calligraphie...

Fête agricole à l'origine, elle est née des activités qui consistaient à offrir un sacrifice aux divinités ou aux ancêtres au début de l'année. Mais avec l’effondrement de la société primitive, le sacrifice est devenu une fête saluant le départ de l'année passée et la venue de la nouvelle. C'est une manifestation au cours de laquelle sont dégustés des aliments porte-bonheur à l'exemple du poisson, symbole de l'abondance, de l'accroissement et de la prospérité, les raviolis, du gâteau de riz gluant...

Dans son mot de bienvenue, la Directrice de l'Institut Confucius Prof. Tchassim Koutchoukalo a relevé que la fête du printemps est l'évènement le plus important de l'année pour les chinois. Il est essentiellement marqué par 4 activités fondamentales : décoration des maisons avec des estampes et papiers découpés avec prédominance du rouge, couleur de joie et de chance; organisation d'un dîner familial la veille et l'explosion des feux d'artifice et pétards supposés faire fuir les mauvais esprits; présentation des présents et argent dans des enveloppes rouges; organisation des spectacles traditionnels comme la danse du dragon ou du lion...

De son côté, souhaitant les  meilleurs vœux à l'occasion de cette nouvelle année 2020, l'Ambassadeur de la Chine au Togo n'a pas manqué de souligner la place qu'occupe l'Institut Confucius dans les échanges culturels entre son pays et le Togo.

<< l'Institut Confucius de l'Université de Lomé est devenu dès sa naissance, la fenêtre par laquelle le peuple togolais connait la culture chinoise, la passerelle amicale de l'échange culturel sino-togolais, et le témoignage de la coopération culturelle et humaine entre nos deux pays >>, a martelé M. Chao Weidong.

Intervenant au nom de son président, le vice-président de l'Université de Lomé Prof Batawina a quant à lui expliqué que les natifs du signe du rat de métal remarquent tout ce qui se passe et leur permet d'exceller en droit, en médecine et en science.

Il faut noter qu'au cours de cette célébration, l'Institut Confucius de l'Université de Lomé a réceptionné des livres offerts par l'Université partenaire du Sichuan.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID