Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

06 février 2020

Togo / Les Restaurants Communautaires s’étendent à 10 nouvelles zones de Lomé.

Après une première phase pilote lancée fin décembre qui a permis de porter assistance à 1500 personnes de trois cantons de Lomé, le projet des Restaurants Communautaires va désormais s’étendre à 10 autres zones du Grand Lomé.  Au total 5000 personnes vulnérables des communautés pauvres de Bè, Adakpamé, Agoè, Démakpoè, Doumasséssé, Gbadago, Légbassito, Nyikonakpoè, Sanguéra et Togblékopé, bénéficieront de repas chauds gratuits.

Les derniers détails de cette extension ont été validés mercredi à Lomé au cours d’une session entre l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) et les communautés retenues. Ce qui portera à 6500, le nombre total de bénéficiaires recensés dans les 149 quartiers des 13 zones retenues, à raison de 500 par site.  

Le coût total de l’opération sur les 13 sites s’élève à 616 millions CFA sur une période de 20 semaines, entièrement financé par le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV).

Pour rappel, ce projet de fourniture de repas à travers les Restaurants communautaires vient en complément aux initiatives de protection sociale déjà mises en œuvre par le gouvernement à l’intérieur du pays, particulièrement à travers le projet de Filets sociaux et services de base (FSB) et le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) qui bénéficient eux, d’un accompagnement de la Banque Mondiale.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID