Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

19 février 2020

Togo : Avec le MIFA, le gouvernement fait la promotion de l'agrobusiness

Créer de l'emploi aux jeunes, garantir la sécurité alimentaire et réduire le déficit de la balance commerciale , c'est la vision du gouvernement togolais en mettant en place le Mécanisme incitatif de finance agricole (MIFA ) SA. Cela passe par le développement de l'agrobusiness. Plusieurs initiatives se font déjà pour inciter les jeunes à s'intéresser à la chose.

L'agrobusiness est un terme relativement récent qui désigne l'ensemble des activités économiques relatives à la production, la transformation et la commercialisation des produits issus de l'agriculture.

En juin 2019, une cinquantaine de formateurs des centres de formation agricole et rural du Togo, ont été formés au Centre pilote des techniques agricoles de Zanguera. Cette assise, organisée par le gouvernement togolais, vise à les outiller sur les responsabilités liées à la création des centres d'incubation en agro-business, et l’identification des opportunités d'entreprise dans le pays, afin de former plus de jeunes et les inciter à s’intéresser à l’Agro-business au Togo, pour y injecter les technologies et les innovations. 

Cette initiative, une première au Togo, se fait dans le cadre du projet TAAT (Technologies for African Agricultural Transformation en anglais), propulsé depuis 2017 par la Banque africaine de développement (BAD).

Pour rappel, le projet TAAT mise sur le savoir et l’innovation, pour déployer à grande échelle les technologies éprouvées à travers l’Afrique, en vue de transformer l'agriculture en augmentant sa productivité. L’initiative ambitionne de générer près de 513 millions de tonnes de production alimentaire supplémentaire, et sortir près de 250 millions d’africains de la pauvreté, d’ici 2025.

Dans cette même perspective, le gouvernement a saisi l’opportunité de donner une chance aux jeunes en organisant le premier forum des agri-preneurs en janvier 2020.

Après ce forum, le comité d’organisation a communiqué sur l’enregistrement de7350 dossiers et a notifié que plus de 8000 jeunes se sont enregistrés pour se faire former et entreprendre dans le secteur agricole. Une initiative encourageante quand on sait à quel point l’agrobusiness constitue un atout pour une population majoritairement agricole comme le Togo.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID