Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

21 février 2020

Togo / Retrait d’accréditation d’observation électorale à la CNSC : les raisons évoquées par les autorités.


Le 18 Février dernier, la CENI a révoqué l’accréditation  d’observation de l’élection présidentielle de ce samedi 22 février 2020 à la Concertation Nationale de la Société (CNSC). Cette décision a fait l’objet de plusieurs interprétations et critiques de part et d’autre. Pour éclairer l’opinion publique, les autorités togolaises n’ont pas tardé à réagir. Elles dénoncent  les manœuvres orchestrées par la Concertation avec l’appui de NDI (National Democratic Institute, une ONG américaine affiliée au Parti Démocrate) pour fausser la sincérité et manipuler les résultats.

Par note d’accréditation N°0010/SC-CRP/CENI/OEL/2020 du 28 janvier 2020, la CENI autorisait pourtant la CNSC à “observer les différentes phases du scrutin présidentiel de 2020 (de la campagne jusqu’au contentieux électoral), de janvier à mai 2020, soit une durée de cinq mois sur toute l’étendue du territoire national “.

Jusque la les autorités disent reconnaitre la crédibilité de la Concertation Nationale de la Société (CNSC). Pour le Togo,  NDI en tant que tel n’a pas été accréditée comme observateur électoral. Selon eux, NDI ne peut être impartial dans la mesure où il a pris position pour un des candidats en lice.

« Ce qui est en cause c’est le soutien affiché clairement, ouvertement et publiquement par des embêtes de NDI (Dany AYIDA) en faveur d’un candidat et une publication justifiant de la volonté de l’intention du candidat qu’il soutient de manipuler les résultats (parce que ce serait le seul moyen de contrer les fraudes supposées du régime!). Dany  ayida a montré  sur sa page Facebook son soutien à Agbeyome ».

Egalement, le matériel que devrait déployer NDI est mis en cause.

« Ce qui est en cause, c’est la dissimulation et l’occultation des véritables activités qui devaient être menées par la CNSC dans le cadre de l’observation électorale. Ce qui est également en cause ce sont. Lorsque  le NDI parle d appui technique,  cet appui devait se faire avant les élections comme  le NDI a eu a le faire en 2015 lors de l élection présidentielle », conclue le communiqué des autorités togolaises.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID