Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

21 mars 2020

Togo / Coronavirus : Mieux comprendre les mesures prises par le comité de crise présidé par Faure Gnassingbé.

Depuis l'apparition du premier malade lié au virus corona dans notre pays le Togo le 06 dernier, les choses sont allés très vite ces dernières heures. Le nombre  de personnes contaminé est revue à la hausse avec 12 cas confirmés positifs selon les derniers chiffres officiellement communiqués hier vendredi 20 mars. Ainsi, face aux nouvelles évolutions et à la rapidité de propagation de ce  virus sur le sol togolais, le gouvernement du Togo a pris plusieurs mesures draconiennes.

Ces nouvelles décisions font suite à une réunion d'urgence du comité de crise convoquée et présidée personnellement par Faure Gnassingbé. En effet, sous son leadership,   du Chef de l'Etat, cette réunion de crise a servi de cadre pour  faire le point sur la pandémie au Togo. Il en ressort que 4 nouveaux cas avérés ont été enregistrés en plus des 8 signalé le jeudi 19 mars.

De manière générale, les nouvelles mesures tiennent compte de l’accélération de la propagation de la maladie. Ce qui appelle donc à une prise de conscience collective de toute la population  afin de mettre en œuvre les mesures individuelles et collectives d’hygiènes essentielles à la protection de tous. Désormais il faut tout mettre en œuvre pour défendre la santé publique car il s’agit d’une question de sécurité pour tous.

C'est donc fort de cette réalité que deux types de mesures sont prises :

Tout d'abord, celles qui consistent à réduire les déplacements et éviter que le virus ne se déplace avec les personnes.

En premier lieu la Fermeture des frontières aux passagers. Il est important d’arrêter la circulation des personnes car c’est actuellement le seul moyen d’arrêter le virus. A cet effet, chaque service concerné sera disponible aux postes frontières pour appliquer cette mesure qui peut paraître inédite mais qui est essentielle pour la santé de tous.

En second lieu le bouclage de certaines villes. C'est un dispositif adéquat et STRICT qui sera mis en place pour être appliqué. et tout contrevenant sera sanctionné immédiatement. Cette mesure cibles les villes où des cas ont été détectés. Pour éviter que d’autres villes
soient vite touchées, il est important de limiter les déplacements. Il est donc indispensable d’éviter les voyages non essentiels pendant une période donnée.

En suite les mesures pour réduire les rassemblements et attroupements afin de permettre le respect d’une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes, y compris les membres d'une même  famille.

Ce sont des mesures qui affecteront la vie sociale mais qui sont nécessaires pour atteindre l'objectif principal, celui de freiner la propagation de la maladie. A cet effet, la responsabilité de tout un chacun est engagé dans la réussite de ces mesures pour lutter de façon efficace contre la propagation de ce virus devenu hautement contagieux et mortel. Ceci va aussi pour ce qui est des obsèques et les enterrements
.
En outre, à l'issue de cette réunion de crise,  le gouvernement indique approuver les mesures responsables et sages prises par l’ensemble des confessions religieuses. Il explique l'idée première est de laisser le temps à la concertation interne de ces acteurs importants avant de prendre cette décision de fermeture des lieux de cultes et d’éventements qui permet de freiner le virus.

Par ailleurs, la fermeture des discothèques est consécutive au fait qu’il s’agit de lieux de rassemblements où les gens confinés. Pour le moment ces mesures du gouvernement ne prennent pas en compte les bars et restaurants car à ce niveau, ils peuvent organiser un service permettant de limiter les contacts et donc de préserver la distance de plus d’un mettre entre les clients. Il n’est pas exclut que la situation évoluant très rapidement, des mesures additionnelles puissent être prises.

Concernant la mesure spécifique relative aux  marchés, le gouvernement a tenu compte du fait que la fermeture brusque aurait des répercussions graves sur non seulement l’économie mais aussi sur la population qui doit disposer du vivre pour faire face à la situation. Ainsi, les marchés resteront ouverts mais chacun devrait faire un effort de  se protéger à commencer par les vendeuses. Elles doivent s’équiper en masques pour éviter de contaminer leurs clients et d’être contaminées.

 Le Chef de l’Etat invite personnellement l’ensemble des togolais à des comportements citoyens en respectant scrupuleusement les mesures d’hygiène prescrites et tiens encourager les équipes médicales qui sont mobilisées en première ligne dans cette bataille que notre pays mène.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID