Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

02 mars 2020

Mike Pompeo se félicite des progrès du Togo en matière de l'amélioration du climat des affaires.

Mike Pompeo a fait sa lecture  des progrès accomplis par le Togo en matière de création d’entreprises. Dans un discours prononcé devant la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique, l'actuel Secrétaire d’Etat américain a estimé que la raison fondamentale de cette évolution se décline en plusieurs réformes.

« Le Togo a levé les obstacles bureaucratiques pour les entrepreneurs », a reconnu le diplomate américain qui soulignait la nécessité de libéraliser l’économie pour la croissance du continent. Les progrès du Togo, plébiscités dans le Doing Business 2020 où en un an, le pays a engrangé 69 places sur l’indicateur « Création d’entreprises »,  se déclinent en plusieurs réformes. On peut citer :  la réduction drastique du délai de création d’entreprise au CFE (Centre de Formalités des Entreprises), la possibilité de créer des SARL par acte sous seing privé, la libéralisation du capital social et de la valeur nominale des parts sociales. Egalement dans ce registre, la suppression des droits d’enregistrement et de timbres à la création d’entreprises, la création d’entreprise en ligne, etc.

Ces réformes du climat des affaires ont permis de booster le nombre d’entreprises créées  au Togo (plus de 11 000 en 2019, un record).

Soulignons que, lors du 59è anniversaire de l’accession du Togo à l’indépendance, Mike Pompeo avait déjà salué la gouvernance politique et économique de ce pays. Il l’avait félicité pour « ses efforts soutenus afin de devenir plus favorable aux entreprises, et améliorer le bien-être de tous les citoyens togolais ».
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID