Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

06 mars 2020

Togo / L'auto-proclamation d'Agboyomé Kodjo comme président : le Professeur Adama Kpodar parle de tentative de prise illégale du pouvoir.

Le refus catégorique d' Agbéyomé Kodjo de reconnaitre sa défaite à la présidentielle du 22 février dernier, tout en s’érigeant  comme le vrai président élu,  fait couler beaucoup d'encre et de salive au sein de l'opinion publique togolaise. Le dernier à rentrer dans la danse est le Professeur agrégé de droit public Adama Kpodar. Cet éminent juriste qualifie l'acte d'auto-proclamation du président du MPDD de tentative de prise illégale du pouvoir au regard de la loi.

Malgré la proclamation des résultats définitifs par la cour constitutionnelle,  confirmant la victoire de Faure Gnassingbé, Agbéyomé Kodjo est toujours dans la contestation. Il appelle  ses partisans à des mouvements pour que la victoire des urnes revient au vrai vainqueur, c'est-à-dire "lui", selon ses propres termes.  Il s’est auto-proclamé d'ailleurs président de la République nommant dans la foulée un premier ministre. 

Intervenant dans une émission sur une radio de la place ce matin, le Professeur agrégé en droit Adama Kpodar est revenu sur l'actualité politique au Togo liée à la récente élection présidentielle dont les résultats donnent Faure Gnassingbé vainqueur avec 70,78 % de suffrage exprimé. Pour le vice-président de l'Université de Kara, Agbéyomé Kodjo se met en porte-à-faux avec les textes de la République en s’ auto-proclamant Président élu.  

"C'est simplement une tentative de prise illégale du pouvoir au regard de la constitution. (...) Je croix que cet acte est qualifié de crime imprescriptible ", a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le Professeur Adama Kpodar ironise en disant qu'au moins le candidat malheureux de la dynamique Kpodzro pouvait attendre que le 3ème mandat actuellement en cours de Faure Gnassingbé prenne fin avant de poser un tel acte.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID