Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

27 mars 2020

Togo : Pour mieux combattre la pandémie du coronavirus, l'Assemblée nationale accorde les pleins pouvoirs au gouvernement.

Face à la rapide propagation de la maladie à coronavirus malgré les mesures barrières prises par les autorités togolaises, l'Assemblée nationale a décidé de permettre au gouvernement d'aller à la vitesse supérieure en vue d'une sortie de crise efficace et  rapide. En effet,  réunis en 4ème séance plénière de la première session ordinaire de l’année, les députés ont, sur initiative de l'exécutif, examiné et adopté à l’unanimité le projet de loi portant habilitation du Gouvernement à prendre par ordonnances les mesures relevant du domaine de la loi.

L’adoption de cette loi d’habilitation ce jour se justifie par la crise sanitaire du COVID-19 qui sévit actuellement au Togo et qui nécessite des mesures urgentes. Ainsi, la représentation nationale autorise le Gouvernement à prendre des dispositions diligentes et fortes, pour protéger les populations et lutter durablement contre la propagation du coronavirus (COVID-19), ceci conformément à l' article 86 de la constitution.

Présidant cette 4ème séance plénière de la première session ordinaire de l’année, Mme Yawa Tségan a indiqué que, face à cette situation exceptionnelle, l’urgence et l’efficacité des mesures qui immobilisent l’ensemble de notre pays méritent un cadre respectueux de notre vie démocratique

" Tout, en effet, doit être mise en œuvre non seulement pour permettre à notre système de santé de répondre efficacement, mais aussi à l’ensemble de la population de surmonter un virus, dont la contagiosité est très surprenante "

Présent à  l'hémicycle pour l'occasion, le Premier ministre Komi Klassou Sélom a fait savoir que le Togo ne connait pas moins une situation préoccupante, même si le pays n'a connu aucun décès. 

En effet, dit-il, " malgré les mesures de préventions prises tôt au lendemain du 1er cas enregistré le 5 mars, le nombre de personnes contaminées augmente, obligeant le gouvernement à envisager des mesures plus fortes pour contenir la propagation de la pandémie et atténuer les conséquences de cette crise sanitaire sur la vie économique, sociale, culturelle et sécuritaire du pays. La riposte engagée contre la maladie du coronavirus commande donc une extrême réactivité "

Et d'ajouter que : " Chaque personne vivant sur le territoire nationale a une partie de la solution qu'il nous faut ".

Les ordonnances prises en Conseil de ministre, après avis de la Cour constitutionnelle font objet de projets de loi de ratification soumis à l’assemblée nationale dans les 60 jours après la fin de la période d’habilitation sous peine de caducité. 

" L’habilitation prendra fin à la fin de coronavirus  au Togo. La période de 6 mois est une estimation. La date du 16 mars a été notifiée pour que les mesures contenues dans ce délai avec un caractère de restriction des libertés puissent être ouvertes ", a précisé M. Klassou.

Le projet de loi portant habilitation du Gouvernement adoptée à l’unanimité des députés présents comprend sept (7) articles. 


La situation actuelle sur le coronavirus au Togo fait état de 25 cas confirmés, 24 actifs, 01 guéri et 00 décès.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID