Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

09 mars 2020

Togo / Protection sociale : Des milliers d'artisans couverts par l’assurance maladie.

Instituée il y a quelques années au Togo  pour les travailleurs de la fonction publique, l’assurance maladie couvre depuis l'année dernière les artisans togolais. Elle vise à garantir à cette catégorie de bénéficiaire une prise en charge des risques liés aux maladies non professionnelles. 

Mis en place par l’Institut National de l’Assurance Maladie (INAM), ce dispositif s'adresse à un minimum de 100.000 artisans togolais d’ici 2022. Les adhérents peuvent bénéficier ainsi des soins dans les structures sanitaires spécifiques pour une contribution financière adaptée à leur capacité.

Au lancement, 10.000 artisans s’étaient déjà inscrits. Ce dont s’est félicité le ministre chargé de l’artisanat. « Les soucis de prise en charge médicale ne feront plus désormais partie de votre quotidien », avait déclaré Victoire Tomégah Dogbé, à l’endroit des artisans.

C’est donc avec soulagement que les artisans qui pour la plupart évoluent dans une situation de précarité (les rendant vulnérables à tous les aléas) ont accueilli la réforme. Il est établi que c’est au quotidien que les artisans sont confrontés à divers risques sociaux tels que la maladie, les accidents, l’infirmité, le décès, la vieillesse etc…

Pour Kodjo Eklou, président de l’Union des Chambres Régionales de Métiers (UCRM), le lancement du dispositif de couverture maladie est la concrétisation d’un rêve longtemps nourri par les artisans. « Ce que nous attendons depuis des années devient une réalité », s’est-il réjoui.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’extension des systèmes contributifs de sécurité sociale et d’assurance sociale aux secteurs formel et informel de l’économie, et qui répond à l’axe 3 du Plan National de Développement (PND).

Le dispositif d’assurance maladie pour les artisans togolais a été officiellement lancé le 19 mai 2019 par le ministère du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse, en collaboration avec le ministère de la fonction publique, du travail, de la réforme administrative et de la protection sociale et l’Institut National de l’Assurance Maladie (INAM).
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID