Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

15 avril 2020

Gouvernance économique : le Togo œuvre pour la gratuité des actes de naissance et autres pièces d'identité

Ces dernières années, le gouvernement togolais s’est véritablement lancé dans un processus de développement qui inclut tous les secteurs. Ainsi, les autorités ne lésinent pas sur les moyens pour rendre gratuit l’établissement des actes de naissance et permettre un rapprochement des services de délivrance des documents administratifs, la nationalité et le casier judiciaire en l’occurrence.


En Afrique, selon l’UNICEF, près de 50 % des individus ne sont pas enregistrés à l’état civil. L’enregistrement des faits d’état civil est devenu une préoccupation de premier ordre sur le continent africain. En témoigne la mise en place, par les Nations Unies, d’un « programme africain d’amélioration accélérée des systèmes d’enregistrement des faits d’état civil et d’établissement des statistiques de l’état civil » (APAI-CRVS).

 En campagne électorale à Elavagnon (Est-Mono) pour la présidentielle du 22 février dernier, qu'il a d'ailleurs remporté largement, Faure Essozimna Gnassingbé avait fait deux grandes annonces dans les secteurs de l’éducation et du social dont celle concernant la mesure rendant gratuit l'établissement des actes de naissance.

« Les actes de naissance seront désormais établis gratuitement ». Poursuivant toujours dans le domaine de l’état civil, Faure Gnassingbé a confirmé le démarrage effectif cette année du projet d’identification biométrique nationale, qui permettra de résoudre définitivement les problèmes de cartes d’identité de certains citoyens.

En attendant, le Togo s’appuie depuis 2008 sur la Délégation à l'organisation du secteur informel (Dosi). Grâce aux efforts de cette structure, 1712 pièces d’identité et 6894 jugements supplétifs ont été établis en 2019.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID