Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

25 mai 2020

L'Afrique célèbre l'édition 2020 de sa journée mondiale

La journée mondiale de l'Afrique célèbre l'anniversaire de la signature des accords de l'OUA (Organisation de l'Unité Africaine), le 25 mai 1963.
C'est l'occasion pour chaque pays d'organiser des événements dans le but de favoriser le rapprochement entre les peuples africains. Cette journée (déclarée fériée sur l'ensemble des états membres de l'OUA) est aujourd'hui devenue une tradition fortement enracinée dans l'ensemble des pays africains, et elle représente le symbole du combat de tout le continent africain pour la libération, le développement et le progrès économique.

Le premier congrès des États africains indépendants se tient à Accra, au Ghana, le . Il est convoqué par le premier ministre du Ghana, Kwame Nkrumah, et y figurent une délégation de l'Égypte (à l'époque partie constituante de la République arabe unie), de l'Éthiopie, du Ghana, du Liberia, de la Libye, du Maroc, du Soudan, de la Tunisie et de l'Union des populations du Cameroun. L'Union d'Afrique du Sud n'est pas invitée. La conférence présente les progrès des mouvements de libération du continent entant que symboles de la détermination des peuples d'Afrique à se libérer de la domination et de l'exploitation étrangère. Quoique le Congrès panafricain eut œuvré à des fins similaires depuis sa fondation en 1900, c'est la première fois qu'une telle réunion est organisée sur le sol africain.
La conférence appelle à la création d'une « journée africaine de la liberté », un jour pour marquer chaque année le progrès du mouvement de libération et pour symboliser la détermination des peuples d'Afrique à se libérer eux-mêmes de la domination et de l'exploitation étrangère.
Cinq ans plus tard, le , des représentants de trente nations africaines se rencontrent à Addis-Abeba, en Éthiopie, accueillis par Haïlé Sélassié. À ce moment, les deux-tiers du continent ont accédé à l'indépendance, arrachée la plupart du temps à des États européens colonialistes. C'est à cette occasion qu'est fondée l'Organisation de l'unité africaine, dans le but d'encourager la décolonisation de l'Angola, du Mozambique, alors encore colonies portugaises, de l'Afrique du Sud et de la Rhodésie du Sud sous régime d'apartheid et dominées par des minorités d'origine européenne. 
L'organisation s'engage à soutenir l'action menée par les combattants de la liberté. Une charte est élaborée, visant à améliorer le niveau de vie dans les États membres. Haïlé Sélassié déclare Puisse cette union durer mille ans.
La charte est signée, le , par les participants, à l'exception du Maroc À cette occasion, la « journée africaine de la liberté » est renommé « journée mondiale de l'Afrique ». En 2002, l'OUA est remplacée par l'Union africaine. La journée mondiale de l'Afrique continue cependant à être célébrée le , en mémoire de la création de l'OUA.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID