Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

14 mai 2020

Togo / Covid 19 : Face à l'augmentation de cas positifs dans le Grand Lomé, l'assouplissement des mesures est-il à revoir ?

Le Grand Lomé de nouveau dans l’œil du cyclone de la pandémie du coronavirus. Depuis le dimanche 10 mai dernier, juste quelques heures après l'entrée en vigueur des horaires aménagés du couvre-feu et du travail (ramenés de 21h  à  06 heures du matin) pour cause de stabilité de propagation de la maladie, la capitale du Togo et sa banlieue connaissent un regain vertigineux de cas de contamination. Au total, on dénombre 50 cas en 4 jours. Ce qui fait craindre le pire. L'on se demande s'il est opportun  de réviser de nouveau les horaires du couvre-feu et du travail dans le Grand Lomé, voir même en ajouter d'autres restrictions.

Depuis l'apparition de covid 19 au Togo le 06 mars dernier, le pays enregistre à ce jour 219 cas testés positifs dont 112 actifs, 96 guéris et 11 décès sur toute l'étendue du territoire. Malgré la mise en œuvre d'un couvre-feu de 20 heures à 06 heures du matin dans le cadre de de l’état d’urgence sanitaire décrété le 1er avril, la situation, qui à un moment, semblait se stabiliser dans la capitale, reprend de l'ampleur ces derniers jours.



De 103 cas enregistrés jusqu'au dimanche dernier, le Grand Lomé passe à 153 patients contaminés sur les 219 comptabilisés dans tout le pays ce jeudi 14 mai 2020. Ainsi, la capitale demeure le principal foyer de propagation du virus à ce jour, devant Djarkpanga 14, Sokodé 13, Blitta 11.

Il ressort de certaines analyses du terrain qu'il y a un relâchement  dans l'observation des mesures barrières décrétées par le gouvernement, surtout en ce qui concerne les attroupements (les bars, les marchés pour ne citer que cela) et le port des masques.

La question que beaucoup de togolais se posent actuellement est de savoir s'il faut aller vers de nouvelles restrictions plus dures dans le Grand Lomé au vu de ce  rebondissements lié à la crise sanitaire qui frappe de plein fouet le pays? Ou, doit-on rester dans la logique mondiale dont la tendance est plutôt favorable à l'allègement, tenant compte des perturbations qu'ont subit les économies?
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID