Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

21 mai 2020

Togo / Restaurants communautaires : L'ANADEB poursuit sa mission malgré le covid 19


Malgré les contingences imposées par la pandémie de coronavirus, l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) ne ménage aucun effort pour continuer l’opération des restaurants communautaires. Ce mercredi, ce sont les ménages les plus vulnérables et personnes âgées des localités d'Adakpamé, de Nyikonakpoè  et  deux autres sites du grand Lomé qui ont été servis. Afin de se conformer au strict respect des mesures barrières, ces 4 sites ont été répartis en sous-sites.

L’accès aux sites est conditionné par le port de masque et le lavage des mains. La distribution, quant à elle, s'est faite dans le respect de la distanciation sociale. Aux 2 lieux, les bénéficiaires n’ont pas eu droit au repas chaud initialement prévu parce qu’engendrant des attroupements, mais à des kits alimentaires de rations sèches constitués de maïs, de riz, du gari et d’huile.

Pour la directrice générale de l'ANADEB, Mazalo Katanga,   l’élément important c’est d’arriver à distribuer les vivres aux 6.500 bénéficiaires du projet de restaurants communautaires, répartis sur 13 sites du Grand-Lomé, mais également veiller à la lutte contre la propagation du coronavirus  au cours de ces opérations.

<<  L'objectif aujourd’hui est de  redéfinir de nouvelles modalités pratiques pour la poursuite de cette activité dans le contexte de la pandémie du Covid-19. Vu les restrictions qu’impose cette maladie, la vie sociale et économique subira immanquablement un coup. C’est donc le moment plus que jamais pour l’ANADEB de manifester la solidarité nationale tant promue par le Chef de l’État Faure Gnassingbé, à nos cibles déjà vulnérables avant la pandémie, afin de soutenir leur résilience, pour qu’elles puissent passer cette phase de notre histoire commune sans beaucoup de peine>>, a expliqué la patronne du bras opérationnel du développement à la base.

Commencés le 25 décembre 2019, les restaurants communautaires s’organisaient sur les sites une fois en 2 semaines. Ce ne sera plus le cas, prévient la DG de l’ANADEB. « A cause de la maladie, nous avons décidé d’organiser une seule opération par mois avec une quantité d’aliments équivalente à 2 séances.», a-t-elle souligné.

Les bénéficiaires n’ont pas caché leur satisfaction

« Nous voulons remercier le gouvernement et l’ANADEB pour leurs efforts qu’ils ne cessent de fournir pour soutenir nos populations surtout en cette période de pandémie. Notre souhait est que ça ne s’arrête pas pour le bien-être de nous tous », a souligné Togbui Akakpo Adjololo, Chef quartier à Nyikonakpoè. 

A l’occasion, des artistes ont presté devant les bénéficiaires et ont profité de l’occasion pour sensibiliser les uns et les autres au respect des mesures barrières, pour éviter la propagation du virus.

« C’est une bonne initiative. En tant qu’artiste, j’ai décidé d’accompagner le gouvernement avec ma voix en chantant et en sensibilisant les populations dont nous sommes proches sur comment faire pour ne pas avoir des problèmes liés au coronavirus », a confié Piwi, artiste de la chanson togolaise à Adakpamé.

Pour mieux respecter les mesures barrières dans le cadre de la lutte contre le coronavirus dans notre pays, les 13 sites ont été subdivisés en 78 sous-sites afin d’éviter des foules de personnes. L’ANADEB a réussi à faire cette répartition avec les autres acteurs, notamment les ministères de l’Action sociale et de la Santé, les maires et les présidents des CVD et CDQ. 

Nukafu et Kodomé sont les 2 autres sites où la distribution a été faite.  L’opération se poursuit ce jeudi avec 5 autres sitesdans 5  zones de la prefecture d'Agoè, à savoir Adétikopé, Togblekopé, Agoè-Houmbi, Légbassito et Démakpoè démultipliées en 38 sous sites pour éviter les risques d'attroupement. Elle prendra fin le vendredi prochain.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID