Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

23 juin 2020

Togo : L'Assemblée nationale adopte une loi qui consolide le programme des cantines scolaires

Convoqués par la Présidente de l’Assemblée nationale, les députés étaient présents à l'hémicycle  ce mardi 23 juin 2020 où ils ont pris part  à la septième séance plénière de la première session ordinaire de l’année. Un seul sujet était à l’ordre du jour, le vote du projet de loi relatif  à l'alimentation scolaire. Le texte, projet soumis en amont à une étude en commission présidée par l'honorable Innocent Kagbara, a été adopté à l’issue des travaux.

Au Togo l'expérience en matière d'alimentation scolaire a vu le jour depuis 2008 à travers le Projet de développement communautaire et de filet sociaux (PDC plus) avec le financement de la Banque mondiale qui a atteint 13,7 milliards de francs CFA en 2019. Elle a été renforcée des 2014 grâce au financement de l'Etat, soit au total six (6) milliards de francs CFA, et a enregistré des succès notables permettant ainsi de toucher 25% des élèves des zones les plus vulnérables. 97 518 apprenant ont bénéficié  d’un peu plus de 72, 3 millions de repas chauds dans plus de 300 villages. 75% des denrées utilisées sont des produits locaux.

Une première évaluation de ce projet cantine scolaire sur la période 2008 - 2017 révèle que 60% à 75% des besoins quotidiens des enfants en termes de calories sont couverts par les repas scolaires. Résultats, le programme a généré des impacts positifs. En effet, il a été noté une augmentation du taux de fréquentation scolaire de 9,4 dans les écoles bénéficiaires, comparé à 7% dans les zones non bénéficiaires. On a également enregistré une augmentation du  taux d'inscription des filles dans l’ordre de 12,6% alors  que ce taux est de 5,5 dans les écoles non bénéficiaires.

Ministre Victoire Tomégah Dogbé du développement à la base
Selon la Ministre du Développement à la base Victoire Tomegah Dogbe,  invitée pour la circonstance, " il s'agit d'un projet qui fait appel à plusieurs ministères (développement à la base, action sociale santé, éducation), les ONG, les collectivités territoriales. C'est donc une initiative multisectorielle qui vise à donner à tous les enfants la même chance de réussite, un filet de protection sociale, une opportunité pour un développement inclusif et endogène".

« Le vote de ce projet relatif à l'alimentation scolaire sera un grand pas pour sa pérennisation et la consolidation des acquis, le programme de la  banque mondiale étant arrivé à terme.  L'adoption de ce texte permettra de faciliter la mobilisation de ressources externes et internes afin d'aboutir un à de meilleurs taux de scolarisation et de réussite au cours des années à venir. L'intensification de l'alimentation scolaire est préconisée par le plan National de développement (PND) », a t-elle expliqué.

La loi relative à l'alimentation scolaire permettra au Togo d'optimiser la contribution des parties prenantes en vue d'accroître la couverture et l'impact de l'alimentation scolaire sur le bien-être, l'éducation et la santé des enfants,  de pérenniser le développement économique local, avec une priorité accordée à l'approvisionnement en des produits locaux de proximité.

Présidant cette 7ème séance plénière de la 1ère session parlementaire, la Patronne de l’Assemblée nationale a félicité le gouvernement pour avoir mis en lumière le programme de cantine scolaire au profit de plus de 200.000 élèves.

«Un enfant qui a faim ou Qui est malade n’apprend rien contrairement à celui qui est en bonne santé. La faim est un handicap majeur à la capacité  d’apprentissage des élèves. (…) Le gouvernement togolais entend, à travers ce vaste projet inscrit dans le plan sectoriel de l’éducation, faciliter l’accès à l’école à tous les enfants, notamment ceux du primaire des zones déshéritées. Manger est l’un de nos besoins fondamentaux », a indiquée Mme Yawa Tségan.

Et d’ajouter : « Il est nécessaire de promouvoir l’éducation gratuite et combattre l’inégalité scolaire lié au genre. C’est une initiative que le chef de l’Etat promeut en vue d’accorder les mêmes chances de réussite aux enfants ruraux que ceux citadins. Cette loi relative à l’alimentation en milieu scolaire a le mérite, car elle met l’accent sur l’hygiène en milieu scolaire. L’adoption du projet de loi est en concordance avec le projet de loi sur l’alimentation scolaire et relatif au programme de développement sur le plan national et international. Cela contribuera à promouvoir un taux de scolarité surtout chez les enfants issus de milieux défavorisés ».

Les députés en plein vote à l'hémicycle
Pour rappel, le projet de cantine scolaire est piloté par l’Agence nationale pour le développement à la base (ANADEB), dirigée par Mme Mazalo Katanga.

En 2008, la cantine scolaire est l’un des programmes dont les résultats très encouragés et élogieux sont fournis par les rapports croisés du programme alimentaire mondial(PAM), de la Banque Mondiale et du Ministère Chargé du Développement à la Base.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID