Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

25 juillet 2020

Agbéyomé Kodjo version Tchikpi Atchadam 1.0 ?

En "maquis" depuis plusieurs jours pour soit disant échapper au glaive de la justice, le candidat  malheureux de la dynamique  Kpodzro, autoproclamé "président démocratiquement élu du Togo", Agbéyomé Kodjo n'est  visiblement pas prêt à désarmer et à la boucler de sitôt. Et pour se faire entendre, il emprunte la méthode Tchikpi Atchadam : communiquer depuis son "lieu de cachette" via les réseaux sociaux. Il appelle les togolais à se mobiliser pour la marche patriotique du 1er août 2020.

Dans un message diffusé vendredi, le président du  Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) assure qu’il défendra jusqu’à sa dernière goutte de sang sa « victoire ».

« Je défendrai jusqu’à ma dernière goutte de sang cette victoire éclatante et historique du peuple togolais. C’est une mission. Je ne me déroberai pas et je ne vous trahirai pas », a-t-il martelé.

Par ailleurs, l’ancien Premier ministre exhorte les Togolais à deux jours de jeûne et prière pour acter ce qu’il appelle « la délivrance totale » du pays, et à sortir massivement dans les rues le 1er août prochain lors de la « Grande Marche Patriotique pour l’Alternance au Togo ».

« Très bientôt nous nous retrouverons pour célébrer sur toute l’étendue du territoire national et dans la diaspora les merveilles que Dieu a faites pour le peuple togolais. Tout est accompli » a annoncé M. Kodjo.

Cette façon de faire nous rappelle celle utilisée pendant longtemps par le président du parti national panafricain (PNP) Tchikpi Atchadam, invisible après sa démonstration à travers une manifestation de rue le 19 août 2017, demande à Faure Gnassingbé de quitter le pouvoir

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID