Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

21 juillet 2020

Arrêté pour violation du couvre-feu, le président du comité sénatorial sur le Covid-19 au Kenya démissionne


Le scandale fait grand bruit au Kenya. Pris la main dans le sac pour viol flagrant des règles du couvre-feu mises en place contre l’épidémie, Johnson  Sakaja le président du comité sénatorial sur le Covid-19, a rendu son tablier ce matin.

Arrêté vendredi 17 juillet au soir dans un bar à une heure du matin, le sénateur de Nairobi a été entendu ce matin par un tribunal de la capitale. La juge a pris acte de la démission de Johnson Sakaja. La magistrate l’a quand même condamné à trois mois de détention ou 150 dollars d’amende. Johnson Sakaja évite donc la case prison, puisqu’il a choisi de payer.

« J’ai payé mon amende et je m’engage devant les Kényans à suivre les directives. Je remercie ceux qui m’ont soutenu d’avoir été compréhensifs. Nous sommes tous des êtres humains », a-t-il déclaré.

Il a d’ailleurs plaidé coupable au tribunal. Lundi déjà, il avait fait acte de contrition devant le commissariat, en venant se livrer à la police.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID