Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

26 juillet 2020

Togo : Le HCRRUN met en garde contre l’accaparement des terres des victimes de troubles sociopolitiques

Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) communique :

Dans le cadre de sa mission de mise en œuvre des recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR), et plus précisément le volet Réparations Communautaires (Recommandation N°54), le HCRRUN constate avec regret que certains individus se livrent à des actes de nature à contrecarrer la politique de consolidation de la paix, du vivre-ensemble et de cohésion sociale.

Notamment le HCRRUN note avec amertume des actes d’accaparement de vastes étendues de terres par des ventes ou achats illicites de grandes superficies, dans les préfectures de Blitta, Sotouboua et un peu partout sur le territoire, où des populations victimes de troubles sociopolitiques, ont été relocalisées et installées par le Gouvernement pour y vivre et mener leurs activités socioéconomiques.

Ces populations qui n’aspirent qu’à vivre sur ces terres de notre patrimoine commun qu’est le Togo se sentent à nouveau victimes de perturbations et de menaces d’expulsion émanant des soi-disant propriétaires de leurs lieux de réinstallation.

Elles sont aux abois et déclarent « qu’elles n’ont nulle part d’autre où aller », alors que le HCRRUN dans sa stratégie de mise en œuvre des réparations communautaires s’active, grâce aux efforts du Gouvernements et avec l’appui des partenaires économiques du Togo à leur apporter l’apaisement nécessaire à la vie communautaire.       

Face à cette situation qui sape dangereusement la politique de réconciliation nationale en cours dans notre pays, le HCRRUN met formellement en garde tout individu qui entreprendrait d’acquérir ou vendre des parcelles de terrains dans ces zones de réinstallation des populations.

Le HCRRUN invite à cet égard les Juridictions (Tribunaux et Cours) saisies pour des litiges fonciers de ces lieux ainsi que les services de l’OTR et les départements ministériels concernés à s’abstenir de toute attribution, confirmation ou octroie de droits de propriétés sur ces lieux qui sont des domaines de l’Etat.

Le HCRRUN compte sur la bonne compréhension de toute la population pour le bien de tous.

Fait à Lomé, le 25 juillet 2020

La Présidente


« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID