Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

31 juillet 2020

Un nouveau laboratoire juridique de la COVID-19 lancé par l'ONU

Le nouveau laboratoire juridique de la COVID-19 fournira des informations juridiques essentielles et un soutien à la riposte mondiale face à la COVID-19. Lancé le 22 juillet 2020, le laboratoire juridique de la COVID-19 est une initiative qui vise à rassembler et à partager des documents juridiques de plus de 190 pays à travers le monde afin d’aider les États à établir et à mettre en œuvre des cadres juridiques solides pour gérer la pandémie. L’objectif est de veiller à ce que les lois protègent la santé et le bien-être des individus et des communautés et qu’elles soient conformes aux règles internationales en matière de droits humains.

Ce nouveau laboratoire (www.COVIDLawLab.org) est un projet conjoint du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) et de l’Institut O’Neill de droit national et mondial de la santé de l’Université de Georgetown.

Des lois bien conçues peuvent contribuer à bâtir des systèmes de santé solides ; à évaluer et à approuver des médicaments et des vaccins sûrs et efficaces ; et à faire respecter les mesures visant à créer des espaces publics et des lieux de travail plus sains et plus sûrs. Elles sont absolument essentielles à la mise en œuvre efficace du Règlement sanitaire international de l’OMS dans les domaines suivants : la surveillance ; la prévention et la lutte contre les infections ; la gestion des voyages et du commerce ; et la mise en œuvre de mesures visant à maintenir les services de santé essentiels.

« Les lois et les politiques fondées sur la science, les données factuelles et les droits humains peuvent permettre aux gens d’accéder aux services de santé, de se protéger contre la COVID-19 et de vivre à l’abri de la stigmatisation, de la discrimination et de la violence », déclare Achim Steiner, Administrateur du PNUD. « Le laboratoire juridique de la COVID-19 est un outil important pour partager les bonnes pratiques en matière de législation et de politiques. »

La pandémie de COVID-19 a entraîné une augmentation considérable des mesures législatives prises dans l'urgence en vue de lutter contre la pandémie et de l'endiguer.

« Des cadres juridiques solides sont indispensables pour riposter au niveau national à la COVID-19 », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Il est fréquent que les lois qui ont un impact sur la santé ne relèvent pas du secteur de la santé. La santé étant un enjeu mondial, les cadres juridiques devraient être alignés sur les engagements internationaux pris en vue de faire face aux risques actuels et émergents pour la santé publique. Aujourd’hui plus que jamais, la santé doit pouvoir s’appuyer sur de solides bases juridiques.

Toutefois, des lois mal conçues, mises en œuvre ou appliquées de manière inadaptée peuvent nuire aux populations marginalisées, renforcer la stigmatisation et la discrimination et entraver les efforts visant à mettre fin à la pandémie.

LIRE LA SUITE ICI 
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID