Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

04 août 2020

Accusé d'actes d’espionnages sur des responsables religieux et opposants politiques, Lomé observe un silence radio


L'affaire fait le chou gras de la presse au Togo et à l'international depuis hier. Des religieux catholiques, des militants de la société civile et des leaders de l’opposition constamment espionnés par le pouvoir de Faure Gnassingbé. Ce sont les magazines français Le Monde et anglais The Guardian qui sont à l’origine de cette révélation. Pour le moment, silence radio au niveau du régime en place.

Les deux journaux affirment avoir identifié jusqu'à présent six Togolais (   Mgr Benoît Alowonou y compris) dont les téléphones portables ont été infiltrés par le logiciel Pegasus, commercialisé par la société israélienne NSO Group.

« Ces voix qui critiquent le pouvoir du président Faure Gnassingbé ont subi à leur insu des infections de leurs smartphones au cours de l’année 2019 », lit-on sur le site du journal Le Monde.

Mise en cause dans ce qu’on peut appeler scandale, le pouvoir de Faure Gnassingbé n’a pour le moment commenté le sujet.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID