Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

12 août 2020

Ces 5 présidents africains devenus "maréchal"


Le président tchadien Idriss Déby Itno est devenu officiellement maréchal depuis hier 11 août 2020. Il n'est pourtant pas le premier sur le continent à être élevé à ce rang. Il a été précédé par 4 chefs d’Etat au parcours retentissant.

Idi Amin Dada, né en 1925 dans la ville de Koboko, dans le nord-est de l’Ouganda, a servi dans l'armée britannique en 1945, connue sous le nom de King's African Rifles (KAR). Après avoir renversé le gouvernement du premier président élu du pays, Milton Obote, il devient président de l'Ouganda en 1971 et dirige le pays d’une main de fer pendant huit ans. Il s'est donné le titre de Field Marshal, grade à cinq étoiles le plus élevé dans l'armée ougandaise et de président à vie en 1975, avant qu’il ne soit renversé en 1979. Il est mort en 2003.

Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa Za Banga. Comme Amin Dada, il a dirigé d'une main de fer le Zaïre (actuelle République démocratique du Congo). A la suite d'un coup d'Etat, il arrive au pouvoir le 24 novembre 1965. Il devient dans la foulé, la même année donc,  maréchal-président du Mouvement populaire de la Révolution, seul parti politique autorisé dans le pays. Né Joseph-Désiré Mobutu  le 14 octobre 1930, il a été renversé au pouvoir par un certain Laurent Désiré Kabila. Mobutu décède d'un cancer le 7 septembre 1997 en exil à Rabat au Maroc.

Mohamed Tantawi est né dans la région de Nubie, entre l'Égypte et le Soudan, en 1935. Il a obtenu son diplôme pour rejoindre l'armée en 1956 en Égypte. Il est devenu président de l'Égypte après le renversement du président Moubarak. Le 11 février 2011, il est devenu président, et s'est retiré du pouvoir le 30 juin 2012. Pendant plus de 50 ans, il a participé aux grandes guerres égyptiennes, dont celles face à Israël, et c'est là qu'il a obtenu le grade de maréchal.

Jean-Bédel Bokassa : maréchal et empereur à vie de la République centrafricaine. Né le 22 février 1921, il décède le 3 novembre 1996. Il va à l'école à Brazzaville, veut devenir pasteur mais ses parents le persuadent plus tard de rejoindre l'armée coloniale française.

Après la fin de ses études en 1939, il s'est engagé dans l'armée et est devenu soldat en 1941. Il a combattu sous la bannière de l'armée française dans la guerre contre les nazis. En janvier 1962, Bokassa quitte le contingent français et rejoint l'armée de la République centrafricaine (RCA) successivement en tant que colonel, conseiller militaire, puis chef d'état-major en 1964.

Il renverse son cousin et premier président de la République centrafricaine David Dacko et dirige le pays entre 1966 et 1976. Il s'est déclaré président à vie en 1972, maréchal en 1974 et empereur de la République centrafricaine de 1976 à 1979 faisant changer le nom du pays en "Empire centrafricain".

Inspiré de la BBC
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID