Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

15 août 2020

Togo / Renforcement de l’entrepreneuriat : L'intervention gagnante de la DOSI


Plus de 80% de la population active au Togo travaille dans le secteur informel. Celui-ci participe à 40% au PIB national, ce qui fait de lui le premier secteur pourvoyeur d’emplois. Il regroupe les coiffeurs, agriculteurs, commerçants, mécaniciens, couturiers, pêcheurs, paysans etc. Tous, ils contribuent au rayonnement de l’économie nationale. C’est la raison pour laquelle l’Etat les assiste dans leurs différentes activités. Grâce aux mécanismes de financement mis en place, la capacité entrepreneuriale des acteurs s’est renforcée au cours de ces dernières années.

Le chômage a nettement baissé avec la mise en place de la Délégation à l’organisation du secteur informel (Dosi). En 2019, la délégation a sensibilisé et outillé 29.954 personnes sur les avantages d’une économie formelle. 288 entreprises et 1017 emplois ont été créés ; 6894 jugements supplétifs ont été établis ; 758 permis de conduire catégorie A, ont été délivrés aux conducteurs de moto grâce au projet « Zokéké ». Déjà en février 2019, le projet a permis à 182 conducteurs de taxi-moto de devenir des entrepreneurs disposant d’une carte d’opérateur économique et d’un permis de conduire. En 2018, 10.548 entreprises étaient passées de l’informel au formel.

Dans le secteur artisanal, plus de 20 000 artisans ont été formés en techniques de création et de gestion des PME et en perfectionnement professionnel en 2018 ; 9936 kits de travail ont été fournis aux jeunes artisans, 11.252 projets d'artisans ont été financés et 2913 artisans ont participé à des foires nationales et internationales. De 2011 à 2019, le gouvernement a investi près de 09 milliards de francs CFA dans le secteur et soutenu près de 12.000 projets.

Les résultats du Fonds national de la finance inclusive (FNFI), véritable outil de lutte contre la pauvreté, le prouvent à suffisance. Pour tous les produits mis en place entre 2014 et 2018, un total de 1.553.000 de crédits ont été octroyés pour un montant de 80,847 milliards de francs CFA.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID