Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

21 août 2020

Les africains sont-ils actuellement allergiques à : Alassane Ouattara, Alpha Condé, 3ème mandat, CEDEAO, UA et France?


Au rang de ce qui rend fous et dingues les africains en ce moment, on trouve en pole position, les présidents Alassane Ouattara et Alpha Condé, 3ème mandat, la CEDEAO, l'UA et la France. Tout ceci, englobé dans un système à plusieurs tentacules, cristallise les débats au sein de l’opinion autour de l’épineuse question de la gouvernance et de l’indépendance.

Après 60 ans d’indépendance, ils sont nombreux à se demander encore, "où se trouve l’Afrique?". Le continent ne semble toujours pas sorti de l’ornière, en témoignent les crises sociopolitiques répétitives et les scandales de corruption qui secouent ses Etats. Ces derniers temps, le débat est beaucoup plus centré autour de la volonté de certains chefs d’Etat de rester Ad vitam aeternam au pouvoir.

Dans ce lot des dirigeants actuellement sur la sellette, on voit Alassane Ouattara et Alpha Condé, qui briguent un 3ème mandat, malgré les contestations. Une chose que les populations observent avec un mauvais œil. Ce mépris s'est accentué avec la crise malienne qui a débouché sur le renversement du Président IBK. Sur les réseaux sociaux, les commentaires  et critiques vont bon train, défrayant la chronique et déchaînant les passions.

En plus de ces dirigeants à qui l’on voue hostilité et méfiance non dissimulé, les institutions comme la CEDEAO et l’UA sont elles aussi dans la ligne de mire de l’opinion et du public africain. La gestion faite de la crise malienne et les sanctions imposées à ce pays après l’éviction d’IBK du pouvoir par l’armée il y a 3 jours, font grincer des dents et nourrissent un grand désamour entre ces entités et l’opinion.

La France, oui, la patrie du Général De Gaulle et de Jules Ferry, elle n’est pas du reste dans tout ce méli-mélo qui se joue actuellement. L’ancien colonisateur est accusé de tous les maux. D’abord, d’avoir continué à piller les ressources dont dispose l’Afrique, en suite de protéger ses intérêts au détriment des peuples vulnérables en maintenant au pouvoir des dirigeants trempés et véreux.

C'est dommage mais cette situation rend compte de l'état d'âme actuel des africains, qui ne veulent plus être sous le dictat de qui que ce soit, qui veulent voir leurs sociétés bouger et prospérer, qui veulent jouir pleinement de leur liberté et richesse sans marchandage aucun.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID