Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

20 août 2020

Mali : Alassane Ouattara appelle à agir avec détermination afin d’obtenir le rétablissement de l’ordre constitutionnel


Deux jours après le coup d’Etat au Mali, les condamnations de ce putsch continuent, ainsi que des demandes d’un retour à l’ordre constitutionnel. Alassane Ouattara, le président ivoirien, prône une attitude de fermeté à l’égard de ceux qui ont renversé le président IBK.

« Nous devons agir, avec détermination afin d’obtenir, par tous les moyens, le rétablissement de l’ordre constitutionnel au Mali », a posté Alassane Ouattara sur son compte tweeter, suite à un Sommet extraordinaire  (par visioconférence) des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO sur la situation sociopolitique au Mali.

Les décisions prises sont entre autres:

La Cédéao demande le rétablissement d’Ibrahim Boubacar Kéita comme président.

« Nous allons engager des discussions avec les responsables de la junte militaire pour leur porter le message de notre communauté et leur faire comprendre que le temps des prises de pouvoirs par la force est révolu dans notre sous-région », a fait savoir le président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat, le Nigérien Mahamadou

- Les présidents ont conclu de ne pas reconnaitre un probable gouvernement malien et de prévoir des sanctions à l'encontre du Mali dans l'avenir.

- la demande au CNSP de la "libération immédiate" de l'ex-président Ibrahim Boubacar Keita (IBK), ses proches, du premier ministre Cissé et autres détenus dans le camp de Kati à 15km de Bamako,

- la suspension du Mali de la zone CEDEAO, voire de l'Union Africaine sans oublier de l'Uemoa  jusqu'à nouvel ordre, le maintien de la fermeture de toutes les frontières avec le Mali.

- Pas d'intervention militaire au Mali pour éviter de dégâts. Les 15 chefs d'État, soucieux de la population malienne et de cette pandémie Covid-19, ont décidé de réserver un couloir de trêve au niveau des frontières afin de laisser passer des marchandises et vivres, de même que le carburant et les produits de premières nécessités.

La rencontre a pris fin vers 15h10 sous la présidence effective de Mouhamadou Issifou, président du Niger, président de la conférence des chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO.

Il faut rappeler que la Côte d’ivoire  a suspendu  toute relation économique et financière avec le Mali jusqu’à nouvel ordre,  en exécution de la décision de la CEDEAO ordonnant la fermeture de toutes ses frontières terrestres, aériennes et maritimes de ses membres avec le pays.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID