Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

27 août 2020

Mouvement d'humeur spontané du personnel du CHU Campus de Lomé ce matin après qu'un des leurs soit testé positif au covid-19


Un mouvement d'humeur spontané au CHU Campus de Lomé ce jeudi matin. Le personnel de la santé réclame de nouveau une protection optimale dans la prise en charge des patients atteints du coronavirus.

Tout est parti d'un agent de santé du CHU Campus qui est déclaré  positif au covid-19 hier mercredi 26 août 2020. Selon les informations recueillies par la rédaction de la Radio Oreole sur le site, le personnel n’était pas informé de cette contamination, alors qu’il est hautement exposé.

« Il y a eu un agent qui a été infecté, ce qui signifie que tout le personnel devrait être mis en quarantaine ou pris en charge. Mais il s’est fait que l’information n’était pas arrivée au sein du personnel même. N’ayant appris la nouvelle que ce matin, les agents sont sortis spontanément manifester leur mécontentement sur la gestion qui est faite de ce cas », nous a confié Eric Essohanam Hainga, Délégué du personnel au CHU Campus de Lomé.

Très en colère, un agent nous fait savoir que le matériel de protection pour la prise en charge d’un cas suspect au CHU Campus est différent de celui utilisé pour un cas confirmé. Ce qu’il trouve injuste et  incohérent. Puisque, selon lui, un cas suspect est potentiellement un cas confirmé, donc il faut du matériel adéquat pour se protéger des risques.

« On nous demande juste de porter des gants et le masques. Combien même, 1 par jour. C’est de la pagaille. Il nous faut le même matériel de protection utilisé pour la prise en charge des cas confirmés au covid-19», a-t-il lâché.
Selon cet agent, ils ont l’impression qu’on les demande de se mettre dans les conditions de la prise en charge d’un patient ordinaire, alors qu’il est suspect. Il nous fait savoir aussi que « les cas suspects sont mélangés avec les cas ordinaires dans les mêmes cabines », ce que le personnel ne digère pas.

Pour le personnel du CHU Campus, ce mouvement d’humeur spontané est un avertissement donné au gouvernement. Il demande à être écouté et leur demande satisfaite.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID