Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

04 août 2020

Pétrole-gate : « On a commencé par écouter les gens », dixit Ferdinand Ayité


Après le renvoie au 19 août du procès l’opposant sieur Adjakly  Fabrice, directeur financier au Comité de Suivi des Fluctuations des prix des produits Pétroliers (CSFPPP), le directeur du journal l’Alternative, Ferdinand Ayité se dit être prêt et tranquille. Il indique par ailleurs que des auditions ont commencé pour voir clair.

L’affaire qui a pris le nom de « patrole-gate » continue par faire mouche au Togo. Il s’agit d’une révélation concernant un présumé détournement de fonds de plus de 500 milliards de FCFA. Selon Ferdinand Ayité, la nébuleuse mise en cause dans ce scandale est en train d’être décortiquée petit-à-petit.

« (…) Je sais qu’on a commencé par écouter les gens, je ne vous dirai pas quel service est en train de le faire. Les révélations ne sont pas finies. Peut-être que les autorités savaient certaines choses mais ne les connaissaient pas dans les détails. Le travail de la presse leur permet maintenant de voir clair dans cette affaire. S’il y a une mesure qu’il fallait prendre premièrement, c’est de dissoudre ce comité de suivi des Fluctuations des prix des produits Pétroliers dans lequel tout le monde est mouillé », martèle Ferdinand Ayité.

Le journaliste d'investigation nous renseigne même que depuis que l'affaire est sortie dans la presse, les comptes bancaires des personnalités pointées du doigt sont sous surveillance.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID