Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

30 août 2020

Suspension du rapport Doing Business : Voici les pays pointés du doigt


Le 27 août dernier, la Banque mondiale a annoncé la suspension de son rapport Doing Business pour causes d’irrégularités  dans la collecte des données. Quatre pays sont visés dans le cadre de ces fraudes.

Selon le Wall Street Journal, les pays concernés sont la Chine, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et l’Azerbaïdjan. L’Empire du Milieu est passé sur les cinq dernières éditions du rapport de la 90 ème place à la 31 ème. L’Azerbaïdjan est passé du 80e au 34e rang au cours de cette période. Dans le rapport de l’année dernière, l’U.A.E. a été classé 16ème meilleur environnement commercial au monde, contre 22ème il y a cinq ans. Le classement de l’Arabie saoudite est passé de la 49e à la 62e place au cours des cinq dernières années.

Aucun des pays africains (dont le Togo) n’est concerné par les irrégularités. 
 
Dans une interview accordée au site Togo First, la Ministre Déléguée, Conseillère du Président de la République en Charge de l’Amélioration du Climat des Affaires, Sandra Ablamba Johnson est revenue sur les derniers développements de cette suspension. « Le Togo n’est en rien concerné » par ces irrégularités et ne figure pas dans la liste des pays mis en cause, a-t-elle clarifié.
 
"Bien évidemment, les débats passionnés ne doivent pas dominer le rationnel, ni non plus nous distraire. Nous avons l'obligation de garder le cap qui nous conduira au rayonnement de notre pays, le Togo. Qu’importe les évaluations, le plus important reste la contribution des réformes réalisées au mieux-être des acteurs du secteur privé et de la population togolaise. Ces derniers en bénéficient, aujourd'hui, et ne cessent de témoigner des avantages importants de ces améliorations", a-t-elle ajouté.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID