Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

20 août 2020

Togo : Edem Kodjo conduit à sa dernière demeure après un hommage officiel


La nation togolaise a rendu ce jeudi 20 août 2020, à l'Eglise Sacré Cœur de Jésus-Lomé, un dernier hommage officiel à l'un de ses dignes fils, l'ancien Premier Ministre Edouard Edem Kodjovi Kodjo décédé le 11 avril dernier à l’Hôpital américain de Neuilly, en région parisienne, à l’âge de 81 ans.

L’actuel Premier Ministre Komi Sélom Klassou, a, au nom du Président de la République Faure Gnassigbé, déposé  un gerbe de fleur en sa mémoire  sur le cercueil enveloppé du Drapeau Togolais contenant la dépouille mortelle de l’illustre disparu,  en présence de la Présidente de l’Assemblée nationale Tségan Yawa, du corps diplomatique accrédité au Togo, des présidents des institutions de la République, des membres du Gouvernement, du clergé, ainsi que parents et amis de l’illustre disparu.

Le ministre des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur Prof Robert Dussey a, au nom du Gouvernement salué la mémoire de Edouard Edem Kodjovi Kodjo avant de retracer son parcours polysémique.

« La nation toute entière enterre un héros national. Au nom du Gouvernement, nous tenons à rendre un hommage de reconnaissance à notre illustre disparu. Le 11 avril 2020, les chrétiens s’apprêtaient à célébrer la pâques, Kodjo le fervent chrétien se faisait appeler pour le festin éternel par son créateur Dieu. La mort a arraché à notre affection ce digne fils. Ô Edem, que tu es un don de Dieu ! Edem s’éloigne de nous pour toujours mais il restera à jamais gravé dans nos mémoires. », a déclaré le ministre Dussey dans son oraison funèbre.

L’Archevêque métropolitain de Lomé Mgr Nicodème Anani Barrigah-Bénissan, l’archevêque émérite Denis Amuzu-Dzakpah et les autres évêques de la Conférence des évêques du Togo ont tour à tour imploré le pardon, la grâce et la bénédiction du Seigneur pour le repos éternel de l’âme de ce Grand serviteur de la nation.
Des cérémonies funèbres avaient eu lieu mardi et mercredi dans son village natal à Noépé.  

Après cet hommage officiel, le corps de l’ancien premier ministre est conduit à sa dernière demeure.

Secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) de 1978 à 1983, Edem Kodjo avait aussi été le Premier ministre du Togo à deux reprises : sous la présidence de Gnassingbè Eyadéma d’abord, d’avril 1994 à août 1996, puis sous celle de son fils, Faure Essozimna Gnassingbé, de juin 2005 à septembre 2006.

 « Nous avons assisté ce matin aux obsèques de l'ex Premier ministre Edem Kodjo décédé le 11 avril 2020 à Paris. Nous saluons la mémoire d'un homme politique de premier plan, brillant intellectuel et ami de l'Europe », a posté l’ambassade de l’Union Européenne au Togo sur son compte tweeter.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID