Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

01 août 2020

Un militaire tue 13 personnes après qu'il ait échoué une tentative de vol de téléphone


Le drame est survenu dans la cité de Sange, à plus de 30 kilomètres de la ville d’Uvira, dans la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo.  Un soldat en fuite a tué plus d’une dizaine de personnes après avoir tenté sans succès de racketter deux civils jeudi soir.

Selon plusieurs témoins, vers 20 heures, heure locale, le soldat est en train de regagner la caserne lorsqu'il croise deux civils sur son chemin. Il menace l’un et tente de lui ravir son téléphone, une pratique très courante à Sange, selon la société civile, mais la population est vigilante. Une des victimes lance alors un cri de détresse, et plusieurs personnes accourent, rapporte RFI.

L’homme en uniforme tire d’abord en l’air, puis sur les présents, pour se sortir d’affaire. Plusieurs personnes atteintes meurent sur place, d’autres sont ensuite ciblées, car elles se trouvent sur le trajet de fuite du soldat, visiblement ivre selon des témoins. Certains blessés décèderont dans la nuit, selon la société civile.

Ces habitants exigent le déploiement de nouvelles troupes dans la région, mais aussi l’arrivée sur place de l’autorité provinciale avant toute inhumation des victimes. La société civile demande le départ du 2e bataillon de la 12e brigade de réaction rapide auquel appartient le tireur. Ce bataillon est déployé depuis l'an dernier dans la région pour mettre fin aux multiples braquages des véhicules et attaques des villages par des bandits armés, indique RFI. Mais pour la société civile, ces soldats ne protègent.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID