Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

07 septembre 2020

Fadji Zaouna Maïna réalise un rêve d’enfant en étant la 1ère scientifique nigérienne à intégrer la NASA


Depuis le 27 août qu’elle a rejoint l’agence spatiale américaine, la très prestigieuse National Aeronautics and Space Administration (NASA), Fadji Zaouna Maïna est devenue un symbole national de la femme nigérienne qui avance quelque soit le secteur d’activités. Mais pour la concernée, c’est un rêve d’enfant qui se réalise.



À 29 ans, Fadji Zaouna Maïna est la première scientifique nigérienne à intégrer la Nasa. Partie de nulle part et de rien, elle a toujours voulu repoussé les limites de ses capacités. Pour une fille comme moi, née et élevée à Zinder, de devenir scientifique dans une institution comme la NASA sont presque nulles selon ses propres termes.



« Depuis toute petite, j’ai toujours voulu travailler à la Nasa. Seulement, quand on naît à Zinder, on n’a pas forcément accès à l’information, comme c’est le cas à Niamey. J’avais donc ce rêve, mais je ne savais pas par quoi commencer, ni quel chemin prendre pour le réaliser », explique Fadji Zaouna Maïna à Jeune Afrique.



Après une scolarité brillante – elle a sauté plusieurs classes -, Fadji Zaouna Maïna obtient le baccalauréat à l’âge de 16 ans. Après une licence obtenue à l’université de Fès, au Maroc, elle poursuit ses études en France, à l’université de Strasbourg. Elle y obtiendra son doctorat en hydrologie. Elle travaille ensuite dans plusieurs prestigieux laboratoires, notamment au sein du Commissariat aux énergies alternatives et à l’énergie atomique (CEA), avant de rejoindre la division des Géosciences de l’énergie de l’université de Berkeley, aux États-Unis.
« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID