Radio Oreole Flash Info :
latest

728x90

468x60

26 septembre 2020

Gérer durablement les mers, c'est préserver la vie



« Transports maritimes durables au service d’une planète durable ». C’est le thème général choisi par l’Organisation maritime internationale cette année pour commémorer la Journée de la mer. Célébrée chaque 24 septembre, cet évènement vient rappeler l’importance de ces cours d’eau. Au Togo, il a été marqué par un discours donné par la ministre des Infrastructures et des Transports, occasion pour elle d’appeler à la protection et à une gestion saine des mers.

Mme ZouréhatouTchakondoh-Kassah-Traoré a rappelé l’importance de la mer, relevant qu’elle contient des ressources vitales, soutient les écosystèmes, produisent 50% de l’oxygène, donne 90 millions de tonnes de poissons…. Néanmoins, les mers, souligne-t-elle, « font l’objet d’une exploitation effrénée. Il est d’ailleurs important de savoir que 85 % des stocks commerciaux sont surexploités et 90 % des prédateurs ont complètement disparu. A cela s’ajoute l’accroissement sans cesse des températures des eaux entrainant ainsi l’élévation de leur niveau ».

Au Togo, la commémoration de cette journée s’est déclinée en sous thème à savoir « Le domaine public maritime dans le contexte d’une gestion durable des cotes ». Une manière de « sensibiliser les différents utilisateurs du domaine maritime, y compris les acteurs du transport maritime, les responsables des collectivités territoriales, les élus locaux et les populations sur les dispositions juridiques et administratives relatives à l’exploitation durable des ressources et espaces maritimes », a expliqué la ministre.

« Les aménagements et infrastructures qu’appellent l’urbanisation des espaces côtiers et littoraux affectés à des activités ludiques sont porteurs de menaces et sont source de dommages plus ou moins graves, voire irréversibles, pour l’environnement », relève-t-elle en outre.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Facebook Comments APPID